Perfectionnement professionnel
2016_AA_Seminar_fr_web

Toronto: Allstream Centre, 105 Princes' Blvd.


Programme

Le jeudi 22 septembre 2016 

7 h 45 à 17 h 30    Inscription et kiosque d’information de l’ICA 

7 h 45 à 8 h 45     Petit-déjeuner buffet chaud

8 h 45 à 10 h 15   Séance conjointe

Séance 1 (conjointe) • La valeur de l’examen externe par les pairs et de la vérification interne 
Modératrice : 

Cynthia Potts (FICA), directrice, assurances IARD, Eckler
Conférenciers :
Stéphane Lévesque (FICA), associé, KPMG
Ralph Ovsec (FICA), directeur, expertise-conseil et logiciels de risque, Willis Towers Watson
Margaret Pacheco*, vice-présidente associée, assurance et vérification de projet mondial, Groupe financier Banque TD

L’examen externe par les pairs et la vérification interne sont des composantes précieuses au sein du cadre de surveillance du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF). L’examen externe par les pairs a été mis en œuvre depuis plus d’une décennie dans le cadre des exigences du BSIF, alors que la vérification interne joue un rôle important dans la gouvernance de l’entreprise. Au cours de cette table ronde, les utilisateurs et les fournisseurs des examens externes par les pairs et des vérifications internes nous apprendront comment évaluer la valeur que ces outils peuvent apporter aux actuaires désignés. 

10 h 15 à 10 h 30   Pause-réseautage

10 h 30 à 12 h        Séances simultanées 

Séance 2 (assurance-vie) • Le point sur la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie, y compris les lignes directrices en vue des rapports de la fin de l’exercice 2016 
Modératrice : 

Rebecca Rycroft (FICA), directrice, Oliver Wyman
Conférenciers :
Jean-Yves Rioux (FICA), cadre supérieur, gratifications et analytique actuarielles, Deloitte
Rebecca Rycroft
Lesley Thomson (FICA), vice-présidente et actuaire, Financière Sun Life

Au cours de cette séance, la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie (CRFCAV) fournira des mises à jour sur leurs initiatives, notamment l’attente émergente à l’égard du réinvestissement futur, les marges d’amélioration de la mortalité en assurance-vie et l’agrégation, l’examen de la note éducative sur le nouveau Test de suffisance du capital des sociétés d’assurance-vie, ainsi que des sujets traités dans la lettre d’automne.

Séance 3 (assurances IARD) • Le point sur la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurances IARD 
Modérateur : 

Raul Martin (FICA), conseiller en actuariat, JSCP
Conférenciers :
Sarah Bhanji (FICA), vice-présidente, actuariat, Aviva
Edward Lam (FICA), Royal and Sun Alliance
Raul Martin 

Les membres de la commission feront le point sur ses récents projets, y compris une discussion sur les résultats du sondage sur la réassurance et les placements relatifs aux marges pour écarts défavorables. 

12 h 15 à 13 h          Déjeuner 

13 h 05 à 14 h 05     Conférencier d'honneur – Chris Mathers

L’évolution future en matière de sécurité, de confidentialité et d’information 

Cette présentation abordant les choses que les actuaires devraient savoir au sujet de la collecte de données, de la cybercriminalité et des lois régissant la protection des renseignements personnels sera enrichie de l’expertise du conférencier d’honneur, Chris Mathers, à titre de conseiller en matière de criminalité et de risques. M. Mathers se penche sur les tendances relatives à la collecte de renseignements personnels par les sociétés d’assurance (vie et IARD) et sur les mécanismes de protection qui devraient être mis en place quant au stockage de ces renseignements. À l’aide d’exemples d’atteinte à la protection des données et de conséquences de celles-ci, il révèle les techniques auxquelles ont recours les cybercriminels et examine la mesure dans laquelle notre évaluation de ces risques opérationnels est adéquate. M. Mathers parlera des technologies utilisées aujourd’hui à l’extérieur des sociétés d’assurance et même à l’extérieur du Canada pour recueillir les renseignements personnels. Il expliquera en quoi ces technologies pourraient être utiles aux assureurs canadiens et comment elles s’harmonisent aux lois canadiennes régissant la protection des renseignements personnels. Enfin, il examinera ce à quoi pourrait ressembler l’État futur compte tenu de l’évolution constante des technologies, de la sécurité des données et de la cybercriminalité.  

14 h 15 à 15 h 45  Séances simultanées 

Séance 4 (assurance-vie) • Le point sur les études sur l’expérience de la Commission de recherche
Modérateur : 

Faizel Alladina (FICA), vice-président, réassurance collective, Munich Re
Conférenciers :
Faizel Alladina 
Richard Brown (FCIA), Eckler
Damien Lapointe Nguyen (FICA), actuaire principal adjoint, RGA
Chris Piper (FICA), vice-président adjoint, actuariat corporatif, Munich Re

Dans le cadre de cette séance, la Commission de recherche fournira une mise à jour générale sur les initiatives de recherche en cours et passera en revue certaines de ses plus récentes études, dont les suivantes : études sur la déchéance (produits T100 et polices d’assurance-vie universelle), et l’expérience des prestations versées du vivant de l’assuré. La séance se terminera avec une période de questions et réponses. Richard Brown fournira un aperçu de l’étude annuelle inaugurale du Club Vita Canada sur l’expérience de la longévité canadienne, y compris une discussion sur la méthodologie innovante employée (modèle linéaire généralisé (GLM)/regroupement/analyse des données), les données utilisées et les résultats préliminaires. Bien que basée sur les données des régimes de retraite, l’étude est directement applicable aux produits de rentes collectives et d’assurance de la longévité.

Séance 5 (assurances IARD) • Prévoir le nombre de sinistres SMND : Point de vue doublement stochastique
Modérateur :
 
Houston Cheng (FICA), cadre supérieur, KPMG
Conférenciers : 
Andrei Badescu*, professeur agrégé en science actuarielle, département des sciences statistiques, Université de Toronto
Sheldon Lin (AICA), professeur en science actuarielle, département des sciences statistiques, Université de Toronto
Dameng Tang*, fellow postdoctoral, département de statistique et d’actuariat, Université de Waterloo

Les conférenciers présenteront un document qu’ils ont corédigé sur la modélisation des sinistres survenus mais non déclarés (SMND). Les réserves pour sinistres en suspens survenus mais non déclarés sont d’une grande importance pour les assureurs IARD. Cependant, la dépendance temporelle exposée dans le processus d’arrivée des réclamations ne se reflète pas dans de nombreux modèles de réserves pour sinistres actuels, ce qui pourrait avoir une incidence sur l’exactitude des calculs des réserves SMND. Pour pallier cette lacune, les auteurs ont proposé un modèle de Poisson composé doté d’un mécanisme de changement de régime. Parmi les considérations présentées lors de cette séance, mentionnons l’estimation de modèle en recourant à l’algorithme espérance-maximisation et l’application du modèle aux données relatives au nombre de sinistres au point de vue des polices.

15 h 45 à 16 h     Pause-réseautage

16 h à 17 h 30     Séances simultanées

Séance 6 (assurance-vie) • Aspects pratiques et défis liés à la mise en œuvre du dispositif ORSA 
Modératrice : 

Hélène Baril (FICA), associée déléguée, services consultatifs en assurance et en actuariat, EY
Conférenciers :
Hélène Baril
Susan Meltzer*, vice-présidente, risque, Aviva Canada
Hakim Nouira*, cadre supérieur, EY
Johan Janse van Vuuren*, vice-président du dispositif ORSA et de la gouvernance des modèles, Sun Life

Des professionnels travaillant dans l’évaluation interne du risque et de la solvabilité (dispositif ORSA) fourniront leurs points de vue sur l’approche des assureurs canadiens vis-à-vis la mise en œuvre du dispositif ORSA. Des représentants des milieux des assurances IARD, de l’assurance-vie et des marchés mondiaux discuteront des diverses méthodes qui ont été adoptées ainsi que des principaux défis auxquels font face les sociétés d’assurance : comment assurer une mise en œuvre du processus qui soit conforme à la taille, à la complexité et au profil de risque de l’assureur, comment miser sur les capacités existantes, comment bâtir une approche intégrée, ainsi que les avantages d’aller au-delà des exigences réglementaires. 

Séance 7 (assurances IARD) • La modélisation du capital 
Modérateur : 
Satnam MacLean (FICA), directrice, risques d’assurance et de capital, RSA
Conférencières :
Margo Ford*, analyste principale, Bureau du surintendant des institutions financières
Satnam MacLean

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) et l’industrie des assurances IARD continuent leur travail sur l’approche des modèles internes qui seront éventuellement inclus dans le cadre du capital du BSIF pour les sociétés d’assurances IARD. Dans le cadre des travaux en cours du Comité consultatif sur le Test du capital minimal en assurances multirisques (le Comité consultatif) dans ce domaine, le BSIF a mis au point des critères visant l’utilisation des modèles de capital interne propres à une entreprise afin de déterminer les exigences en capital de réglementation, en mettant d’abord l’accent sur le risque d’assurance. De plus, le groupe de travail du Comité consultatif sur les modèles de capital économique a élaboré un manuel éducatif en lien avec ces modèles pour les assureurs IARD canadiens. 

Cette séance fera le point sur le travail du BSIF dans l’élaboration de ces critères et le manuel relatif aux modèles de capital économique, et comparera également l’utilisation de ces modèles entre un certain nombre de juridictions mondiales.

17 h 30 – 19 h    Réception des délégués destinée au réseautage

Le vendredi 23 septembre 2016

7 h 45 à 15 h        Inscription et kiosque d’information de l’ICA  

7 h 45 à 8 h 45     Petit-déjeuner buffet chaud

8 h 45 à 10 h 15   Séance conjointe

Séance 8 (conjointe) • Gérer les modifications relatives à la réglementation pour les équipes 
actuarielles restreintes
Modérateur : 

Pierre Lepage (FICA), associé et leader des affaires, actuariat IARD, KPMG
Conférenciers : 
Bob Brown (FICA), actuaire en chef et agent principal de la gestion des risques, Aurigen
Trevor Howes (FICA), vice-président et actuaire, GGY AXIS
Apundeep Lamba (FICA), directeur, gestion actuarielle Canada et vice-président principal, réassurance, Swiss Re

Au cours des cinq prochaines années, nous assisterons au changement le plus important dans le domaine des rapports financiers des sociétés d’assurance avec la mise en œuvre de la Norme internationale d’information financière (IFRS) 4, affectant à la fois les assureurs-vie et IARD. De plus, les assureurs vie assisteront à l’introduction de la nouvelle norme de capital, soit le test de suffisance du capital des sociétés d’assurance vie (TSAV), alors que le test de capital pour les assureurs IARD a été mis à jour périodiquement au cours des dernières années. 

Grâce à une séance de questions et réponses, les trois conférenciers partageront leurs perspectives des répercussions de ces changements sur les actuaires désignés des équipes actuarielles restreintes et comment ils abordent de tels changements à l’aide d’outils et de processus. 

10 h 15 à 10 h 30    Pause-réseautage

10 h 30 à 12 h         Séances simultanées

Séance 9 (assurance-vie) • L’élaboration et la mise en œuvre du TSAV
Modérateur : 

Bernard Dupont (FICA), directeur général, capital – secteur de l’assurance, Bureau du surintendant des institutions financières
Conférenciers :
Henri Boudreau*, directeur général, fonds propres d’assurance, Bureau du surintendant des institutions financières
Anandhi Sarvananthan (FICA), spécialiste de l’actuariat, Bureau du surintendant des institutions financières
Edward Swerhone (FICA), vice-président, rapports actuariels et gestion de produits, Financière Sun Life

En mars dernier, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a diffusé une version provisoire du nouveau test de suffisance du capital des sociétés d’assurance vie (TSAV) qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Au cours de cette séance, le BSIF fera brièvement le point sur le TSAV et s’ensuivra une discussion sur les principales considérations et préoccupations relatives à sa mise en œuvre dans l’optique tant de l’organisme de réglementation que de l’industrie. En dernier lieu, il y aura une discussion technique à propos de certaines questions portant sur les réserves spécifiques et la simulation de crise.

Séance 10 (assurances IARD) • Le marché de la réassurance et le cyber-risque émergent  
Modérateur : 

Sean Russell (FICA), directeur général, Guy Carpenter
Conférenciers : 
Greg Eskins*, chef national de la cyber-pratique, Marsh Canada
Sean Russell
Victor Schultheiss*, vice-président, traité relatif aux risques divers et cautions, Munich Re

En 2016, le Canada a connu la catastrophe naturelle la plus coûteuse de son histoire. Les feux de forêt de Fort McMurray sont considérés comme le pire désastre de feux de forêt au monde, avec des répercussions importantes autant pour les assureurs que les réassureurs. Cette séance fera le point sur les conditions actuelles du marché de la réassurance, y compris les répercussions des feux de forêt et les attentes prospectives pour la saison de renouvellement du 1er janvier. La séance mettra également l’accent sur le cyber-risque. La couverture du cyber-risque est un risque émergent qui concerne de nombreuses personnes et entreprises ainsi que plusieurs assureurs. Les conférenciers examineront la nature de ce risque en développement d’un point de vue relatif au produit et à la souscription, ainsi que l’expérience du marché de la réassurance dans la prestation de solutions pour ce risque en évolution.

12 h 15 à 13 h 15     Déjeuner

13 h 30 à 15 h           Séances simultanées 

Séance 11 (assurance-vie) • Perdre la méthode canadienne axée sur le bilan (MCAB) et poursuivre? 
Modérateur : 

Simon Girard (FICA), gestionnaire, services consultatifs, EY
Conférenciers :
Jonathan S. Hede (FICA), vice-président, Nexus Risk Management 
Les Rehbeli (FICA), Oliver Wyman
Mary Trussell*, associée, chef de la pratique nationale, assurance, KPMG

À l’approche de la mise en œuvre de la phase 2 de la norme IFRS 4 pour les sociétés d’assurance vie, où en sont les sociétés dans leurs préparatifs? Quelles sont les activités qu’elles peuvent maintenant entreprendre sans regret? Quelles sont les modifications auxquelles nous pouvons nous attendre pour ce qui est des normes professionnelles et des lignes directrices concernant les réserves? Quelles sont les remises en question pratiques auxquelles nous devrions confronter les assureurs canadiens dans leurs préparatifs en vue de la mise en place de la nouvelle méthode de réserves et de présentation des états financiers? Comment les sociétés d’assurance-vie ont-elles structuré leurs portefeuilles de placements à la lumière des changements à venir? 

Séance 12 (assurances IARD) • La détection de fraude de l’assurance et la gestion du risque
Modératrice : 

Rachel Dutil (FICA), cadre supérieure, services actuariels en assurances IARD, KPMG
Conférenciers :
François Boulanger (FICA), chef de la gestion de la fraude – assurance, RBC
Mario Silvestre*, vice-président de l’analytique et des opérations, CANATICS

Deux experts en fraude de l’assurance expliqueront pourquoi les actuaires désignés devraient s’intéresser à la fraude. Ils discuteront des capacités de détection de fraude de CANATICS (Canadian National Insurance Crime Services) et du cadre intégré de gestion de la fraude qui est nécessaire pour qu’un assureur puisse bien se défendre contre la fraude.



*N’est pas membre de l’ICA. 


Commanditaires

Mécène

Aurigen

SCOR

Bienfaiteur

Oliver Wyman


Retourner à la page d'accueil