Adhésion et éducation

FAQ sur les nouveaux parcours de qualification de l’ICA

Quel est le processus suivi par l’ICA?

Le Conseil d’administration de l’ICA a appuyé l’élaboration de nouveaux parcours en mars 2021, sous réserve d’une analyse financière et des risques, qui lui sera présentée en juin prochain. À cette fin, nous tenons des rencontres avec diverses parties prenantes afin de préciser nos plans. Avec l’autorisation du Conseil d’administration, nous amorcerons l’élaboration des plans de mise en œuvre et de transition.

Quel est l’échéancier relatif à ces modifications?

Les étudiants qui intègrent un programme de science actuarielle à l’automne 2021 constitueront la première cohorte à obtenir un diplôme d’un programme agréé par l’ICA. Les onze universités actuellement agréées par l’ICA devraient poursuivre sur la voie de l’agrément de programme.

On prévoit que l’examen et les modules de niveau AICA seront disponibles à l’automne 2022. Quant à eux, les modules de niveau Fellow, selon le volet de spécialisation, ainsi que les premiers examens propres aux volets seront offerts en 2023.  
 
En quoi le PAU actuel sera-t-il différent?

Le Programme d’agrément universitaire (PAU), qui est actuellement une reconnaissance de crédits d’examen cours par cours, deviendra un diplôme universitaire agréé en science actuarielle. Ainsi, les universités jouiront d’une plus grande souplesse pour innover dans leurs méthodes d’enseignement et d’évaluation des étudiants, ce qui est leur spécialité. 

La plus grande partie du programme d’études aux fins du titre d’AICA sera réalisée grâce à l’obtention du diplôme. Pour obtenir le titre d’AICA, les candidats devront aussi réussir certains modules de niveau AICA, ainsi qu’un examen de synthèse de l’Institut. L’Atelier sur le professionnalisme de l’ICA demeure également une exigence.

Je suis toujours en processus d’examens ou en train de cumuler des crédits du PAU et je ne suis pas encore AICA. Qu’arrivera-t-il à mes crédits du PAU et à mes examens de la SOA ou de la CAS?

Le principe général de la transition entre les deux systèmes vise à ce qu’aucun candidat ne soit laissé pour compte et à éviter la duplication des efforts. Les candidats qui ont cumulé des crédits du PAU et réussi des examens de la SOA et de la CAS auront droit à une période de transition adéquate pour obtenir la qualification d’AICA.

Selon le chemin déjà parcouru dans le processus, le module de niveau AICA et l’examen de synthèse pourraient ne pas être nécessaires. Nous incitons tous les candidats à poursuivre leurs plans actuels. On annoncera à l’automne des plans de transition détaillés.  

Quelle sera la formule des examens de niveau AICA et FICA?

Tous les modules et examens seront offerts en ligne, et les examens se feront avec documentation afin de permettre aux candidats de démontrer leur capacité à mettre en pratique les compétences techniques qu’ils ont acquises. Comme cela était le cas pour l’examen de l’ancien Cours orienté vers la pratique offert de 2000 à 2017, les candidats auront accès aux documents qui seraient normalement à leur disposition dans le cadre de leur travail et plutôt que de s’en remettre à la mémorisation. Nous sommes en train d’évaluer des fournisseurs aux fins d’examens en ligne dont les enjeux sont élevés. On choisira une plateforme sécurisée entièrement bilingue, ce qui permettra aux candidats de passer les examens où qu’ils soient.

La SOA a récemment annoncé un programme de crédits universitaires qui ressemble au PAU actuel de l’ICA. L’ICA est-il engagé auprès de la SOA dans le cadre de cette initiative? Les crédits universitaires de la SOA seront-ils reconnus par l’ICA? Cela change-t-il les plans en ce qui concerne l’élargissement du PAU de l’ICA? 

Le programme de crédits universitaires de la SOA est distinct du PAU de l’ICA. L’ICA reconnaîtra les titres d’ASA et de FSA obtenus tant grâce aux examens que dans le cadre du programme de crédits universitaires de la SOA. 

L’annonce de la SOA n’a aucune incidence sur les plans de l’ICA.
 
La SOA reconnaîtra-t-elle les crédits du PAU de l’ICA, rétroactivement ou sur une base prospective, ou le titre de FICA dans le cadre d’une entente de reconnaissance mutuelle?

La SOA n’a pas changé de position à l’égard de la reconnaissance des crédits du PAU de l’ICA. Il n’y a pas (et il n’y a jamais eu) d’entente de reconnaissance mutuelle entre l’ICA et la SOA. 

Le titre de FICA obtenu grâce au parcours 1 sera-t-il toujours reconnu par les autres organismes actuariels?

Des discussions sont en cours avec d’autres organismes actuariels tels que l’American Academy of Actuaries, la Casualty Actuarial Society, l’Institute and Faulty of Actuaries, l’Australian Institute of Actuaries, l’Actuarial Society of South Africa et la Society of Actuaries de l’Irlande dans le but d’assurer le maintien de la reconnaissance et de la portabilité internationales des titres d’AICA et de FICA.
 
À qui le parcours 2 s’adresse-t-il?

Le parcours 2 s’adresse aux candidats qui empruntent la voie du statut d’affilié pour obtenir la qualification de l’ICA dans des pays avec lesquels l’ICA n’a pas conclu d’entente de reconnaissance mutuelle. Il s’adresse aussi aux candidats qui ont fait des études universitaires dans un autre programme autre que l’actuariat ou qui entendent obtenir un titre d’associé auprès d’un autre organisme, par exemple la SOA ou la CAS, qui ne visent pas l’obtention du titre de Fellow de cet organisme et qui souhaitent obtenir le titre d’AICA/FICA.
 
À qui le parcours 3 s’adresse-t-il?

Les praticiens d’expérience qui possèdent la qualification complète d’un organisme actuariel reconnu bénéficieront du parcours 3. Une évaluation individuelle pourrait être requise, mais on vise d’abord et avant tout à éliminer les obstacles inutiles et à reconnaître davantage leur expérience canadienne, tout en assurant la rigueur associée au titre de FICA.
 
À qui puis-je m’adresser si j’ai des questions au sujet du nouveau système de l’ICA?

Vous pouvez adresser vos questions à Joseph Gabriel, actuaire membre du personnel, éducation à l’ICA ou à Alicia Rollo, directrice, éducation et affaires internationales à l’ICA.