Adhésion et éducation


Perfectionnement professionnel continu (PPC)

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la Norme de qualification, qui énonce les exigences minimales de perfectionnement professionnel continu (PPC) auxquelles doivent répondre tous les membres, conformément à la Règle 2 des Règles de déontologie de l’ICA, afin d’être autorisés à rendre des services professionnels.

Quelles sont vos exigences de PPC?

Ce tableau précise les exigences de PPC qui s’appliquent en 2019 par rapport à 2020.

1er janvier 2019 1er janvier 2020
Comment puis-je me conformer?
  • 100 heures de PPC sur une période continue de deux ans, incluant :

    • 24 heures d’activités structurées (12 heures techniques);
    • 4 heures d’activités sur le professionnalisme.
  • 80 heures d’activités dirigées et(ou) d’auto-apprentissage sur une période continue de deux ans, incluant 30 heures d’activités dirigées

    • Un membre peut aussi être réputé conforme aux exigences :

      1. S’il a passé un examen ou exécuté un module actuariel au cours des deux années précédentes (et qu’il n’est pas encore FICA);
      2. S’il n’est pas résident du Canada, n’accomplit aucun travail canadien, et satisfait aux exigences d’une autre association actuarielle.

ET

  • Module obligatoire de l’ICA portant sur le professionnalisme tous les deux ans (requis seulement à partir de 2021 – voir la remarque ci-dessous)
Suis-je exempté?
  • Les membres doivent évaluer si les exigences de PPC peuvent s’appliquer à leur situation. Possibilité de demander une exemption en vertu de plusieurs catégories d’exemption.
  • Tous les membres doivent maintenant être en conformité aux exigences de PPC, à moins d’être admissibles pour l’une des exemptions suivantes :

    • Retraite (aucun travail rémunéré);
    • Congé pour obligations familiales;
    • Circonstances particulières.
Une demande d’exemption doit maintenant être soumise et approuvée.
Quel est le mécanisme de surveillance en place?
  • Vérification annuelle d’environ 1 % des déclarations.
  • Vérification annuelle et examen d’un plus grand nombre de déclarations.
En cas de non-conformité, quelles sont les conséquences?
  • Aucune conséquence en cas de non-conformité ou du défaut de produire une déclaration, sauf le point rouge dans le répertoire public des membres.
  • Suspension possible de l’adhésion à la suite de rappels et de l’omission, après s’en être vu offrir l’occasion, de combler les lacunes afin de se conformer aux exigences.
  • Seuls les membres actifs seront visibles dans le répertoire public des membres et leur état de conformité sera précisé. Les membres dont l’adhésion est suspendue ne figureront pas au répertoire.

 

Remarque : Les modifications concernant le perfectionnement professionnel continu (PPC) approuvées en 2018 entrent en vigueur le 1er janvier 2020. L’une de ces modifications exige que les membres effectuent un module sur le professionnalisme toutes les deux années civiles.

Puisque les améliorations technologiques prévues et que le logiciel d’apprentissage électronique pour diffuser le contenu sur le professionnalisme accusent du retard, les membres auront désormais jusqu’au 1er janvier 2021 (période de déclaration 2019-2020) pour effectuer le nouveau module portant sur le professionnalisme (nous prévoyons qu’il sera disponible en septembre 2019).

Les membres sont toujours tenus de compléter leurs 80 heures de PPC avant le 1er janvier 2020.

Le Conseil d’administration a également convenu que les membres qui compléteront le nouveau module entre septembre 2019 et décembre 2019 puissent utiliser ce module pour satisfaire à la fois aux exigences des périodes de déclaration 2019-2020 et 2020-2021. Ainsi, dans ce cas, le module serait valide plus longtemps que la période normale prévue des deux années civiles. Le contenu du module ne changera pas de façon importante entre septembre 2019 et le début de l’année 2020.