Perfectionnement professionnel
 
Congrés Annuelle 2019 Banniére

Les 20 et 21 juin 2019 – Montréal, QC

Programme

Le jeudi 20 juin

7 h à 17 h Inscription et kiosque d’information de l’ICA

7 h à 7 h 45 Déjeuner buffet chaud

7 h 45 à 9 h Mot d’ouverture – Séance plénière : Séance 1 • Réinventer le leadership et la productivité pour obtenir un rendement optimal

Conférencier : Nick Bontis*, conférencier d’honneur

Pendant cette séance éclairante et énergisante, Nick Bontis éveillera votre capacité de gérer le changement de façon stratégique avant même que quiconque l’ait vu venir, de protéger votre carrière d’un écran qu’aucune technologie perturbatrice ne pourra pénétrer, et d’accroître votre productivité personnelle en présentant les tactiques d’efficacité concrètes les plus importantes. Le moment est venu de travailler mieux et non pas plus fort. M. Bontis vous montrera la marche à suivre.

9 h 15 à 10 h 15 Séances simultanées

Séance 2 Les applications d’analytique prédictive en assurance collective et au comportement des consommateurs
Pertinent pour :
Tous
Modérateur : Patrick Charbonneau (AICA), directeur de projet, développement d’assurance collective, Optimum Re
Conférenciers :
Jason Rodriguez*, scientifique de données en chef, Willis Towers Watson
Clayton Zaluski (FICA), actuaire-conseil, Worden Zaluski Consulting Actuaries
 
Découvrez comment appliquer certaines des techniques d’analytique prédictive à la fine pointe de la technologie à des problèmes opérationnels concrets. Tout d’abord, cette séance présentera un survol de haut niveau des méthodes et des applications utilisées pour améliorer la tarification et l’évaluation des produits d’assurance collective. Ensuite, la discussion portera sur les applications de l’analytique prédictive comportementale ailleurs qu’aux cas types en assurance. Cet exposé se veut une introduction et un aperçu de haut niveau à l’intention des participants tant avisés que profanes.

Séance 3 • Retrait de l’épargne-retraite : Le « risque » d’ignorer les risques et de quelle façon le report des prestations du RPC peut aider

Intérêt : Régimes de retraite
Modérateur :
Tulio Walles (FICA), actuaire, Eckler
Conférencière : 
Bonnie-Jeanne MacDonald (AICA), directrice de la recherche sur la sécurité financière, Institut national sur le vieillissement

La gestion et le retrait de l’épargne-retraite sont des tâches complexes. Les retraités doivent gérer une cagnotte dont la croissance est imprévisible et qui devra servir à payer pour des dépenses inconnues sur un horizon temporel indéterminé (cet intervalle peut dépasser les 30 ans). De plus, cette gestion doit être effectuée dans le cadre du système canadien d’impôt et de prestations sociales où les décisions relatives à la planification de la retraite et les changements de situation engendrent un enchevêtrement complexe de répercussions et de compromis sur le plan financier. Cette complexité est intimidante et génère de la confusion chez les gens. De plus, les pratiques courantes en planification financière sont aux prises avec des défis menant à des conseils qui sont non seulement erronés, mais aussi potentiellement nuisibles. Mme MacDonald s’appuiera sur des recherches récentes pour illustrer les dangers de certaines pratiques largement répandues et donnera son point de vue sur les façons de les éviter, notamment en repoussant les prestations du RPC. Cette discussion vise à encourager davantage les conseils et les décisions éclairées en matière de planification financière.

Séance 4 Littératie financière
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise
Modératrice : Maria Xinqing Zou (FICA), actuaire, vice-présidente, gestion des affaires relatives à l’assurance de personnes – intégration IETV, Swiss Re
Conférencier :
Dan Ryan*, chef de la recherche sur le risque d’assurance, Swiss Re Institute

La discussion portera sur la façon de vendre et de commercialiser des produits d’assurance pour modifier la perception qu’a le public de l’assurance. Il sera question de la façon dont la transformation du secteur en nouveaux écosystèmes donnera lieu à de nouvelles possibilités de présenter et de promouvoir l’assurance sur des plateformes en la rendant plus accessible et mieux intégrée à l’expérience de consommation globale plutôt que d’en faire un dossier décisionnel explicitement distinct.

Séance 5 • IFRS 17 : Derniers développements
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise, assurances IARD, IFRS 
Modérateur :
Les Rehbeli (FICA), associé, Oliver Wyman
Conférenciers :
Simon Curtis (FICA), chef mondial des réserves d’assurance-vie, Munich Re
Les Rehbeli
Lesley Thomson (FICA), vice-présidente, politique actuarielle relative à la norme IFRS, Sun Life

L’International Accounting Standards Board (IASB) a provisoirement retardé d’un an l’adoption de la norme IFRS 17 et entend apporter des modifications ciblées à cette norme publiée en mai 2017. À l’occasion de cette séance, on fera le point sur les modifications que l’IASB entend apporter à la norme IFRS 17 définitive. On présentera également une mise à jour au sujet des récentes directives en cours d’élaboration à l’Association actuarielle internationale (AAI), plus précisément la NIPA 4 et la NAI 100.

Séance 6 • Être présent sur les médias sociaux : les communications pour l’actuaire d’aujourd’hui
Pertinent pour : Tous  
Modératrice :
Sandra Caya, directrice associée, communications et affaires publiques, ICA
Conférenciers :
Houston Cheng (FICA), gestionnaire principal et actuaire-conseil, KPMG
Catherine Jacques-Brissette (AICA), spécialiste en responsabilité d’entreprise et environnement, Bell Canada
André Mazerolle*, gestionnaire principal, marketing, Deloitte Canada
Marc Tardif (FICA), président désigné de l’ICA

Vous êtes à la recherche de stratégies pour promouvoir votre carrière et renforcer votre confiance dans votre milieu de travail? Apprenez comment réseauter comme un expert dans l’environnement numérique, optimiser votre image de marque en ligne et établir des relations par l’entremise de conseils de vente et de marketing. Voyez les habiletés de communication dont vous avez besoin à titre d’actuaire aujourd’hui. Les conférenciers invités partageront leurs anecdotes et leur expérience par le biais de présentations et d’échanges avec l’auditoire.

Séance 7 • Cyberrisque : une méthode fondée sur un scénario pour cerner et atténuer les principales menaces 
Pertinent pour : Gestion du risque d’entreprise  
Modératrice :
Danielle Harrison (FICA), chef de la gestion du risque, Co-operators
Conférenciers :
Sim Segal*, président, SimErgy Consulting
Shahryar Shaghaghi*, associé, chef de la cybersécurité et de la confidentialité, CohnReznick

Le nombre et la complexité des menaces à la cybersécurité ne cessent d’augmenter et il est difficile de trouver une façon de les gérer avec efficacité. Les organisations s’efforcent (a) de classer en priorité la multitude de cyberrisques, (b) de préparer une analyse comparative des mesures d’atténuation recommandées et (c) de tracer une ligne rigoureuse et justifiable pour circonscrire la portée de la gestion des cyberrisques. Dans cette séance, nous expliquerons l’état actuel des risques relatifs à la cybersécurité. Puis, nous discuterons de la façon dont une approche de GRE s’appuyant sur des valeurs permet d’appliquer des scénarios déterministes et des méthodes quantitatives pour (a) choisir les scénarios relatifs aux cyberrisques sur lesquels il faut insister, (b) appuyer les décisions concernant les mesures d’atténuation avec de robustes données sur le rapport risque-récompense et (c) définir la propension aux cyberrisques de façon à maintenir la gestion des cyberrisques à un niveau gérable. Cette séance est parrainée par la Section conjointe sur la gestion du risque (SCGR).

10 h 15 à 10 h 30 Pause-réseautage

10 h 30 à 11 h 45 Séances simultanées

Séance 8 • Maintenant que la marijuana est légale, que devons-nous savoir?
Pertinent pour : Réassurance
Intérêt : Tous
Modérateur :
Kris Kerwin (FICA), directeur et actuaire, capital et financement, RGA Canada
Conférenciers :
Dr Bruce Empringham*, médecin, Canada-Vie
Dre Georgiana Pascutiu*, vice-présidente et directrice médicale, RGA international

Les Drs Empringham et Pascutiu passeront en revue la littérature, discuteront du déroulement de cette première année de légalisation au Canada et donneront une perspective générale sur les bienfaits et les risques du cannabis pour la santé.

Séance 9 Le coût de règlement comparativement à l’objectif de provisionnement sur base de continuité
Pertinent pour : Régimes de retraite
Intérêt : Recherche
Modérateur :
Paul Winnett (FICA), vice-président, Morneau Shepell
Conférencier :
Doug Chandler (FICA), actuaire de recherche en régimes de retraite canadiens, Society of Actuaries

La réglementation canadienne visant le provisionnement des régimes de retraite nécessite deux types d’évaluation distincts : l’évaluation sur base de continuité, qui repose sur l’hypothèse selon laquelle le régime demeurera en exploitation, et l’évaluation de solvabilité, qui repose sur l’hypothèse selon laquelle le régime sera liquidé. Les différences relatives à la mesure du passif s’expliquent principalement du fait des différences relatives aux taux d’actualisation. Toutefois, l’analyse des régimes de retraite enregistrés en Ontario fait état d’autres différences. On parle notamment de différences quant aux hypothèses de mortalité, aux provisions pour retraite anticipée et au traitement de l’indexation et des augmentations de salaire futures. Ces différences, ainsi que les variations du taux d’actualisation sur base de continuité attribuables aux stratégies de placement et autres considérations, acquerront de l’importance à mesure que la réglementation provinciale délaissera les cibles de capitalisation du déficit de solvabilité.

Séance 10 Quantifions cela!
Pertinent pour : Assurance-vie individuelle, réassurance
Modérateur :
Rohit Thomas (FICA), vice-président et actuaire en chef de la tarification, BMO Assurance-vie
Conférenciers :
Julianne Callaway*, vice-présidente et actuaire, RGA
Blake Hill (FICA), vice-président, assurance-vie, dacadoo

Les décès prématurés causés par des maladies non transmissibles et des conditions chroniques ne cessent d’augmenter. Pour contrer cette situation, il importe de comprendre l’incidence des comportements liés au mode de vie sur l’expérience de mortalité. La possibilité de réduire la mortalité liée au mode de vie en éduquant et en offrant des incitatifs pour adopter un mode de vie sain est aujourd’hui plus que jamais significative et fondée sur des données. Les conférenciers expliqueront en détail l’incidence de l’inactivité physique, du tabagisme et du stress sur la mortalité et la morbidité. Il sera notamment question des approches que les assureurs peuvent mettre en application pour encourager un comportement sain chez les assurés et des moyens de suivre et de vérifier des activités précises comme l’utilisation des dispositifs de l’Internet des objets (I0064O) tels que les données portables qui gagnent en popularité dans le mouvement de la quantification de soi. Les conférenciers parleront aussi de la manière d’intégrer le mieux-être au processus d’élaboration des produits afin d’améliorer l’expérience client et de mieux sélectionner les risques.

Séance 11 • IFRS 17 : Le point sur le taux d’actualisation, l’évaluation conforme au marché et le taux de réinvestissement ultime (TRU)
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise – IFRS 17
Modérateur :
Steve Bocking (FICA), vice-président, gestion financière pour les particuliers, Great-West 
Conférenciers :
Robert Berendsen (FICA), directeur principal, Oliver Wyman
Steve Bocking
Stéphanie Fadous (FICA), chef de la mise en œuvre de l’IFRS 17 et de la politique actuarielle, Manuvie

Dans cette séance, la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie (CRFCAV) de l'ICA fait le point sur les travaux du groupe de travail sur les taux d’actualisation et du groupe de travail sur l’évaluation conforme au marché des garanties financières/fonds distincts. Il sera aussi question des travaux du groupe désigné du Conseil des normes actuarielles (CNA) mis sur pied pour préparer la promulgation du taux de réinvestissement ultime (TRU).

Séance 12 • IFRS 17 : Le point sur les progrès réalisés par la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurances IARD 
Pertinent pour : Assurances IARD – IFRS 17
Modérateur : 
Houston Cheng (FICA), gestionnaire principal et actuaire-conseil, KPMG 
Conférenciers : 
Houston Cheng
Sarah Ashley Chevalier (FICA), actuaire-conseil, Axxima

La Commission des rapports financiers des compagnies d’assurances IARD de l'ICA fera le point sur les travaux des groupes de travail sur le taux d’actualisation, sur l’ajustement au titre du risque et sur la réassurance. La Commission abordera aussi d’autres sujets sur lesquels elle se penche, notamment le passif au titre des sinistres survenus, l’admissibilité à la méthode de répartition des primes, la transition et les divulgations.

Séance 13 • Enjeux relatifs aux ressources et à l’environnement pour les actuaires en régimes de retraite : Facteurs à considérer pour établir les hypothèses financières
Pertinent pour : Régimes de retraite
Modérateur :
Tulio Walles (FICA), actuaire, Eckler
Conférencier :
Andrew Claringbold*, expert-conseil principal, AON Hewitt

Andrew Claringbold parlera d’un document de travail publié par l’Institute and Faculty of Actuaries du Royaume-Uni dans lequel il est question des facteurs relatifs aux changements climatiques qu’il faut prendre en compte dans l’établissement des hypothèses financières et d’exemples pratiques du rôle de l’analyse de scénarios pour les appuyer.

Midi à 13 h 15 Dîner de reconnaissance des membres

13 h 30 à 14 h 45 Séances simultanées 

Séance 14 • Tarification de l’ILD pour l’avenir et le point sur la recherche
Pertinent pour : Assurance collective
Intérêt : Tarification en assurance collective
Modératrice :
Isabelle Bouchard (FICA), vice-présidente, réassurance collective, RGA
Conférenciers : 
Louis Bernatchez (FICA), vice-président, Morneau Shepell
Denis Garand (FICA), président, Denis Garand and Associates

Lors de cette séance, Louis Bernatchez, conseiller chevronné en matière d’assurance collective, présentera les tendances du marché qui sont les plus susceptibles de se répercuter sur la conception et la tarification des prestations d’invalidité de longue durée (ILD) dans l’avenir. Il expliquera également la façon dont s’y prend habituellement un conseiller pour analyser l’expérience antérieure d’un régime sur le plan des réclamations pour négocier le renouvellement avec la société d’assurance.

Également dans le cadre de cette séance, Denis Garand fera brièvement le point sur les projets de recherche, dont la récente Étude sur les taux de terminaison d’invalidité de longue durée en assurance collective, ainsi que le rapport à venir sur l’exonération de primes.

Séance 15 Modèles et concepts de provisionnement des régimes de retraite : Trouver un terrain d’entente
Pertinent pour : Régimes de retraite
Modérateur :
Stephen Cheng (FICA), directeur général et actuaire-conseil principal, Westcoast Actuaries
Conférenciers :
Rob Brown (FICA), professeur retraité
Stephen Eadie (FICA), associé, Robertson, Eadie et Associates
Chun-Ming (George) Ma (FICA)

Les auteurs du texte gagnant et de l’ouvrage ayant obtenu une mention honorable dans le cadre du concours du projet Retirement 20/20 de la Society of Actuaries de 2017 parleront des principales particularités de leurs modèles et conceptions ainsi que des événements subséquents relatifs à leurs documents. Ils expliqueront comment leurs modèles tiennent compte de l’équité intergénérationnelle, de la durabilité à long terme, du partage des risques et de la sécurité du revenu de retraite.

Séance 16 La psychologie des actuaires
Pertinent pour : Tous
Modérateur :
Joe Nunes (FICA), président exécutif, Actuarial Solutions 
Conférencier :
Justin M. Deonarine*, psychologue industriel/organisationnel, Psychometrics Canada

Quel rapport y a-t-il entre la psychologie d’une personne et les forces et défis en matière de communication et de leadership? À l’occasion de cette séance, nous nous pencherons sur l’incidence qu’exerce votre personnalité sur vos performances en tant qu’actuaire. Préalablement à la séance, on vous donnera l’occasion de remplir l’évaluation de l’indice de la personnalité au travail et on vous remettra un imprimé des résultats lors de la présentation. Nous examinerons des données agrégées provenant des résultats des participants du congrès. En quittant cette séance, vous aurez en main des stratégies qui vous permettront d’exploiter vos forces personnelles et d’adapter votre style de communication de manière à établir le contact plus efficacement avec autrui.

Séance 17 • Analytique des données pour les assureurs : Vers l’infini et plus loin encore
Pertinent pour : Assurance-vie individuelle, réassurance
Modératrice :
Rachel Yap (FICA), directrice, Sun Life
Conférenciers :
Cheston Chiu*, chef du centre d’expertise en analytique, Sun Life
Étienne Plante-Dubé (FICA), directeur, analytique avancée, Desjardins

Depuis quelques années, l’analytique des données est un domaine en essor pour la plupart des assureurs. À l’occasion de cette séance, on abordera des façons d’intégrer l’analytique des données à la stratégie d’assurance afin d’élargir les activités opérationnelles au moyen d’études de cas réels qui font ressortir les défis connexes et les moyens de les relever lorsqu’on intègre l’analytique dans l’organisation. Venez entendre un actuaire parler son expérience de chef de file dans le domaine de la science des données.

Séance 18 • Mise à jour du groupe de travail du Bureau d’assurance du Canada sur la norme IFRS 17 
Pertinent pour : Assurances IARD
Intérêt : IFRS 17
Modératrice :
Cynthia Potts (FICA), directrice, Eckler
Conférencières :
Jacqueline Friedland (FICA), présidente, J. Friedland Actuarial Consulting
Cynthia Potts (FICA)

Le groupe de travail du Bureau d’assurance du Canada sur la norme IFRS 17 sert de forum multidisciplinaire aux fins des discussions portant sur des questions relatives à la norme IFRS 17. Au cours des deux dernières années, le groupe de travail a élaboré de nombreux exposés de position portant sur tout un éventail de questions liées à cette nouvelle norme. Prenez connaissance des travaux réalisés jusqu’ici, en particulier sur le plan actuariel.

Séance 19 • Risques modifiables : Repenser l’évaluation des risques afin de mettre au point des produits de plus grande valeur et plus inclusifs
Pertinent pour : Assurance-vie individuelle, réassurance
Modératrice :
Binni Rana (AICA), vice-présidente, marchés clients, Swiss Re
Conférencier :
Alan Martin*, gestionnaire mondial de la stratégie des produits d’assurance de personnes, Swiss Re

De nos jours, l’industrie de l’assurance évalue le risque pour la santé à un moment donné en fonction de la souscription au point de vente. Autrement dit, la possibilité d’évaluer avec plus d’exactitude les risques modifiables au fil du temps, d’établir plus équitablement le prix de nos produits et de permettre à ceux qui prennent des mesures positives pour améliorer leur santé de profiter directement de leurs efforts nous échappe. Lors de cette séance, les conférenciers examineront des questions fondamentales sur notre mode de souscription et se pencheront sur des concepts d’élaboration des produits qui prennent en compte les risques modifiables et la façon dont ils évoluent avec le temps

14 h 45 à 15 h 15 Pause-réseautage et conférences de style TED

Conférence de style TED no 1 – Évaluation et gestion de la culture du risque
Conférencière : Sharon Giffen (FICA), membre indépendante de conseils d’administration/présidente sortante 

La gestion du risque d’entreprise (GRE) s’est développée rapidement au cours de la dernière décennie et elle joue un rôle de plus en plus important dans la prise de décisions d’affaires. Or, malgré l’efficacité des politiques et des modèles de gestion des risques, il est peu probable que la pleine valeur de ces politiques et modèles se matérialise en l’absence d’une culture du risque saine.

Apprenez comment évaluer et gérer l’intégration de la GRE dans la prise de décisions et dans l’analyse des rendements de l’entreprise.

Conférence de style TED no 2 – Trouver la taille idéale de la gouvernance de l’ICA
Conférencier : Joe Nunes (FICA), président exécutif, Actuarial Solutions

Au cours des 14 dernières années, l’ICA a continuellement remanié sa structure de gouvernance et de gestion afin d’atteindre un modèle de gouvernance en mesure de résister à l’examen minutieux en provenance de l’externe. Le modèle que nous avons aujourd’hui est-il l’option la plus efficace et économique pour la profession au Canada?

Joe croit que ce n’est pas le cas. Il propose un parcours alternatif captivant pour le leadership de l’ICA.

Conférence de style TED no 3 – Bonifier votre boîte à outils actuariels avec des connaissances climatiques
Conférenciers : Catherine Jacques-Brissette (AICA), spécialiste en responsabilité d’entreprise et environnement, Bell Canada et Gaetano Geretto (FICA), président, Pelecanus Advisory

L’impact des risques climatiques sur les hypothèses démographiques et économiques utilisées par les actuaires est profond et risque d’affecter tous les domaines de pratique. Les actuaires doivent être prêts.

Apprenez-en davantage sur les risques climatiques, les stratégies d’adaptation et d’atténuation, l’Indice actuariel climatique, les recommandations du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques, ainsi que les principes de gouvernance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) pour les investisseurs. Gaetano Geretto, président de la Commission sur les changements climatiques et la viabilité, et d’autres membres de la commission parleront aussi de l’énoncé public sur les changements climatiques qui paraîtra bientôt.

Conférence de style TED no 4 – Repousser sa retraite pour augmenter ses prestations : est-ce le temps de hausser l’âge de la retraite au Canada?
Conférencier : Jacques Tremblay (FICA), associé,expertise-conseil, Oliver Wyman

Jacques Tremblay, co-champion du récent énoncé public de l’ICA sur la retraite, discutera de la façon d’amener les Canadiens à percevoir la retraite à l’âge de 67 ans comme étant normale. Quels sont les moteurs de ce changement, les avantages et les défis à anticiper?

Les Canadiens font déjà le choix de travailler plus tard et, de surcroît, plusieurs font face à des risques financiers à la retraite qui pourraient être réglés en reportant le début des prestations. De quelle façon les programmes de retraite canadiens pourraient-ils mieux tenir compte de ces nouvelles réalités et aider les Canadiens à assurer leur avenir financier? Les membres de l’auditoire seront invités à participer à la discussion avec Jacques Tremblay et les autres experts.

Conférence de style TED no 5 – Communiquer pour accélérer la progression de votre carrière (et gagner de la confiance)
Conférencier : André Mazerolle*, gestionnaire principal, marketing, Deloitte Canada

Vous êtes peut-être un actuaire, mais qu’est-ce qui vous distingue? Est-ce que l’équipe de direction de votre organisation vous connaît? Est-ce que ses membres vous apprécient? Qu’en est-il de vos pairs et vos compétiteurs? Êtes-vous un joueur incontournable ou est-ce que vous ne faites carrément pas partie de la conversation?

André Mazerolle mettra l’accent sur l’importance de votre image de marque personnelle, la façon de la construire efficacement et il vous dévoilera l’élément LE plus crucial (nos excuses, mais on ne peut vendre la mèche). De plus, si vous travaillez à votre compte ou êtes membre d’une équipe ayant des objectifs de vente et de marketing, quelle est votre place? Comment pouvez-vous contribuer? Découvrez trois gestes faciles à poser pour vous aider à augmenter vos ventes et à dynamiser votre carrière.

15 h 15 à 16 h 15 Séances simultanées

Séance 20 •  Gestion de l’ILD : la thérapie cognitive du comportement et la pharmacogénomique valent-elles la chandelle?  
Pertinent pour : Assurance collective
Modérateur :
Mitch Viau (FICA), vice-président, prestations du vivant, RGA
Conférenciers :
Dr Nazanin Alavi*, psychiatre membre du personnel, professeure adjointe, département de psychiatrie, Université Queen’s 
Damien Lapointe Nguyen (FICA), directeur, nouveaux produits, RGA

Chaque année, 1 personne sur 5 au Canada est atteinte de maladie mentale. À l’âge de 40 ans, 50 % d’entre nous en aurons été atteints. Compte tenu de ces statistiques élevées, il n’est pas étonnant d’apprendre qu’il s’agit de la cause la plus importante d’invalidité de longue durée en assurance. La thérapie cognitivo-comportementale en ligne et la pharmacogénomique sont deux interventions possibles qui suscitent beaucoup d’intérêt depuis quelque temps. Lors de cette séance, on présentera ces outils, les façons de les intégrer à la gestion de l’invalidité et on se prononcera sur leur rentabilité.

Séance 21 Gestion des risques qui pèsent sur les participants des régimes de retraite à prestations déterminées et à cotisations déterminées – d’hier à demain (en français)
Pertinent pour : Régimes de retraite
Modérateur :
Joseph Gabriel (FICA), actuaire membre du personnel, éducation, ICA 
Conférencier :
Serge Charbonneau (FICA), président, Pro-Pension

Les risques qui pèsent sur les participants peuvent varier considérablement dans les régimes de retraite à prestations déterminées (PD) et à cotisations déterminées (CD), mais la façon de les gérer peut être moins différente que nous le pensons. Les différences fondamentales qu’il y avait (ou que nous pensions qu’il y avait) dans le passé n’existent peut-être plus. On vous présentera des réflexions sur les pratiques antérieures et des suggestions pour les pratiques futures.

Séance 22 L’application de la théorie de la crédibilité au secteur canadien de l’assurance-vie
Pertinent pour : Assurance-vie individuelle, assurance-vie d’entreprise, réassurance
Modérateur :
François Cloutier (FICA), directeur principal, actuariat, expertise en matière de produits, SSQ Assurance
Conférencières :
Annie Girard (FICA), vice-présidente adjointe et actuaire, recherche, RGA
Leslie M. Jones*, actuaire-conseil, Risk and Regulatory Consulting

Les résultats d’une étude menée au nom de l’ICA et de la Society of Actuaries (SOA) au sujet de l’application de la théorie de la crédibilité au secteur canadien de l’assurance-vie seront présentés. L’étude s’est faite en deux parties. La première consistait à réaliser un sondage auprès des sociétés canadiennes d’assurance-vie et de rentes à propos des pratiques en matière de théorie de la crédibilité et à examiner les méthodes de crédibilité utilisées, les processus connexes et l’utilisation de données pour établir les hypothèses notamment de mortalité et de déchéance. La deuxième consistait à analyser en détail les méthodes de crédibilité indiquées en s’appuyant sur des ensembles de données d’échantillons pour tant la mortalité que la déchéance et à les comparer. 

Séance 23 • L’IFRS 17 et le Test de suffisance du capital des sociétés d’assurance-vie 
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise
Intérêt : IFRS 17
Modérateur :
Wallace Bridel (FICA), actuaire désigné et expert-conseil principal, Munich Re
Conférenciers : 
Wallace Bridel
John Kmetic (FICA), directeur, capital des sociétés d’assurance-vie, BSIF
Cindy Lau (FICA), vice-présidente adjointe, projets stratégiques, actuariat d’entreprise, Sun Life

Avec la mise en œuvre de la norme IFRS 17, des révisions doivent être apportées aux lignes directrices sur le capital des sociétés d’assurances canadiennes pour qu’elles cadrent avec la nouvelle norme comptable. Pour réviser la ligne directrice sur le Test de suffisance du capital des sociétés d’assurance-vie (TSAV) en fonction de l’IFRS 17, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) consultera les assureurs-vie et réalisera une étude d’impact quantitative pour évaluer les ratios du TSAV des assureurs conformément à la nouvelle norme. Cette séance fournira des conseils sur la manière d’aborder cet exercice et les éléments clés à rechercher. On précisera également ce que doivent faire les assureurs face à l’incertitude qu’il reste quant à l’interprétation de la norme au moment de procéder à cette évaluation et ce à l’égard de quoi ils doivent faire preuve de prudence.

Séance 24 • IFRS 17 : Étude no 1 sur l’ajustement au titre du risque
Pertinent pour : Assurances IARD
Intérêt : IFRS 17
Modérateur :
Mathieu Boudreault (AICA), professeur, Université du Québec à Montréal
Conférenciers :
Mathieu Boudreault
Carlos Andrés Araiza Iturria*, Université Concordia et Eckler
Mélina Mailhot (AICA), professeure, Université Concordia

Depuis l’été 2018, quatre équipes de recherche au Québec et en Ontario analysent diverses méthodes et techniques relatives aux nouvelles normes concernant l’IFRS 17. Lancé en 2018 par la Fondation actuarielle du Canada (FAC), le Programme de stage en recherche actuarielle (PSRA) réunit un universitaire, un praticien et un étudiant de cycle supérieur auxquels on confie le mandat de contribuer à résoudre un important défi auquel fait face l’industrie. La première édition du PSRA porte sur l’ajustement au titre du risque. Les résultats de deux équipes seront présentés dans le cadre de deux séances d’act19. La séance 31 présente la deuxième partie.

Séance 25 Rapports sur l’expertise devant les tribunaux et réserves calculées dossier par dossier
Pertinent pour : Expertise devant les tribunaux, assurances IARD
Intérêt : GRE, réassurance
Modérateur :
Craig Allen (FICA), actuaire-conseil, Craig A. Allen, FCAS, FCIA
Conférencier :
Tim Clarke*, expert-conseil en sinistres, Axxima

Les réserves calculées dossier par dossier constituent des données fondamentales pour le travail actuariel en assurances IARD, tant sur le plan de l’établissement de provisions que sur celui de la tarification. Les réclamations complexes et de grande envergure se prêtent moins bien à la loi des grands nombres, et l’actuaire en assurances IARD est appelé à comprendre la méthode d’établissement des réserves calculées dossier par dossier. Ces dernières sont aussi le produit du travail d’expertise devant les tribunaux en matière de préjudices. À l’occasion de cette séance, on illustrera, au moyen d’exemples tirés d’un portefeuille de réclamations d’envergure complexes, le processus selon lequel le rapport de l’expert en préjudices se transforme en réserves calculées dossier par dossier. 

16 h 30 à 18 h Séance 26 : Séance plénière • Cérémonie de reconnaissance des nouveaux Fellows avec le conférencier d’honneur Jean-Claude Ménard

Pertinent pour : Tous
Intérêt :
Tous

Joignez-vous à nous pour célébrer la réussite de ceux qui ont obtenu le titre de Fellow de l’Institut canadien des actuaires et pour écouter le discours de l’ancien actuaire en chef, Jean Claude Ménard, qui nous parlera de son expérience de la profession et qui nous fera part de ses perspectives sur celle-ci en plus de nous entretenir sur la nécessité de garantir la justice sociale partout dans le monde. 
C’est en août 1999 que M. Ménard a commencé à occuper le poste d’actuaire en chef du Canada au Bureau du surintendant des institutions financières.

L’actuaire en chef prépare les rapports actuariels sur le Régime de pensions du Canada, le programme de la Sécurité de la vieillesse et les régimes de retraite et d’avantages sociaux couvrant la fonction publique fédérale, les Forces canadiennes, la Gendarmerie royale du Canada, les juges de nomination fédérale et les parlementaires.

M. Ménard est Fellow de l’Institut canadien des actuaires et de la Society of Actuaries depuis 1985 et est membre du Club des actuaires de Québec. Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Laval.

18 h à 19 h 30  Réception réseautage

Le vendredi 21 juin

7 h à 15 h Inscription et kiosque d’information de l’ICA

7 h à 7 h 45 Déjeuner buffet chaud

7 h 45 à 8 h 45 Séances simultanées

Séance 27 • Un régime national d’assurance-médicaments
Pertinent pour : Assurance collective
Modérateur : Chris Fievoli (FICA), actuaire membre du personnel, communications et affaires publiques,ICA
Conférenciers :
Nathalie Laporte (FICA), conseillère principale, stratégie, secteur privé, Pfizer Canada
Gary Walters (FICA), vice-président principal, souscription, GroupHEALTH Benefit Solutions

Le régime national d’assurance-médicaments signifie plusieurs choses pour plusieurs personnes, soit une solution, quel que soit le problème de chacun. Elle offre l’accessibilité à ceux qui doivent choisir entre les médicaments d’ordonnance et les autres produits de première nécessité, une couverture plus uniforme à l’échelle du Canada, l’accès plus rapide à de nouveaux médicaments et l’accès à des médicaments dispendieux en cas de maladie rare. Mais nous savons tous que l’accès universel sera extrêmement coûteux et totalement inabordable, et qu’il donnera lieu à des débats relatifs à la compétence, à savoir qui décide et qui devrait payer. Il sera question des options possibles, des avantages et inconvénients de chacune et de leur incidence sur les diverses parties prenantes. D’ici la tenue du congrès annuel, nous pourrions déjà en savoir plus quant aux recommandations du groupe d’experts canadien sur le régime national d’assurance-médicaments.

Séance 28 • Des mégadonnées pour prendre des décisions avisées concernant les régimes de retraite (en français)
Pertinent pour : Régimes de retraite
Modératrice :  :
Mélanie Dupont (FICA), directrice, solutions de retraite, Morneau Shepell
Conférencier : 
Denis Dupont (FICA), directeur, Morneau Shepell

Comment pouvons-nous mieux utiliser les mégadonnées pour aider les participants à prendre des décisions financières plus éclairées et les guider pendant les phases de l’accumulation et du décaissement? Comment pouvons-nous utiliser des données non traditionnelles pour bonifier le régime en vue de la retraite?

Séance 29 • Résultats du sondage sur les hypothèses temporaires après nivellement
Pertinent pour : Assurance-vie individuelle, réassurance, assurance-vie d’entreprise 
Modérateur :
Jean-Pierre Cormier (FICA), vice-président, tarification et développement de produits, RGA
Conférenciers :
Annie Girard (FICA), vice-présidente adjointe et actuaire, recherche, RGA
Steve Schumacher*, vice-président et actuaire, RGA

Nous passerons en revue les résultats du sondage réalisé auprès des assureurs-vie canadiens au sujet de leurs hypothèses de déchéance et de mortalité pour les produits d’assurance temporaire à peu près au premier renouvellement. Il s’agit de la phase 1 d’une étude élargie sur la déchéance et la mortalité des contrats temporaires après le nivellement que nous préparons actuellement au nom de l’ICA et de la SOA.

Séance 30 • IFRS 17 et stratégies de placement 
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise
Intérêt : IFRS 17
Modérateur :
Brian Fortune (FICA), directeur, Eckler
Conférenciers : 
Josh Dobiac*, expert-conseil,  Milliman Financial Risk Management
Shirley Song*, actuaire-conseil, Milliman

La mise en place de la norme IFRS 17 le 1er janvier 2022 et l’entrée en vigueur de l’IFRS 9 le 1er janvier 2018 auront une incidence appréciable sur l’évaluation des passifs et la comptabilisation du revenu des actifs. Même si, de l’avis général, les normes IFRS 17 et IFRS 9 feront en sorte que la comptabilité aura plus de consonance pour les assureurs, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’enjeux associés aux normes IFRS. En particulier, ces changements influeront sur la gestion de l’actif-passif (GAP) des assureurs et sur leur interaction avec les déclarations réglementaires et les règles régissant le capital dans les différentes administrations. 

Il sera question de la manière dont les assureurs peuvent gérer le passage aux normes IFRS 17 et IFRS 9 de façon holistique et gérer ensemble les considérations en matière d’évaluation des normes IFRS 17 et IFRS 9 non seulement dans l’optique de la mise en œuvre, mais également des futures considérations stratégiques et des complications, y compris les exigences de classification et de mesure, les répercussions des normes IFRS sur la couverture, la gestion des instruments complexes, les dépréciations et les problèmes relatifs aux registres et aux systèmes comptables généraux.

Séance 31 IFRS 17 : Étude no 2 sur l’ajustement au titre du risque
Pertinent pour : Assurances IARD
Intérêt : IFRS 17
Modérateur :
Joe Cheng (FICA), président, JSCP
Conférenciers :
Joe Cheng
Yixing Zhao*, étudiant au doctorat, Université de Western Ontario

Depuis l’été 2018, quatre équipes de recherche au Québec et en Ontario analysent diverses méthodes et techniques relatives aux nouvelles normes concernant l’IFRS 17. Lancé en 2018 par la Fondation actuarielle du Canada (FAC), le Programme de stage en recherche actuarielle (PSRA) réunit un universitaire, un praticien et un étudiant de cycle supérieur auxquels on confie le mandat de contribuer à résoudre un important défi auquel fait face l’industrie. La première édition du PSRA porte sur l’ajustement au titre du risque. Les résultats de deux équipes seront présentés dans le cadre de deux séances d’act19. Dans cette seconde séance, un participant de l’industrie au PSRA parlera de son expérience de travail avec l’équipe de chercheurs universitaires. La première partie a été présentée lors de la séance 24.

Séance 32 • Potentiel du marché de la longévité au Canada
Pertinent pour : Réassurance
Modératrice :
Heather Ingram (AICA), vice-présidente, marchés clients, Swiss Re
Conférenciers :
Daniel Harrison*, chef mondial des solutions en matière de longévité, Swiss Re
Mathieu Tessier (FICA), directeur général, relations avec la clientèle, solutions de prestations déterminées, Sun Life

Le marché canadien des rentes fait actuellement face à des défis et à des occasions uniques. Le marché continue d’afficher une croissance impressionnante. Toutefois, l’augmentation des taux d’amélioration de la mortalité, de même que la baisse et l’instabilité des rendements des placements ont un effet négatif sur les sociétés d’assurance-vie. De plus, le nouveau régime de capital du TSAV et la norme IFRS 17, qui sera bientôt adoptée, affectent eux aussi les activités opérationnelles.

À l’occasion de cette séance, nous présenterons une vue d’ensemble du marché canadien des rentes et les façons dont les réassureurs peuvent augmenter la capacité du marché en transférant le risque de longévité connexe. On examinera aussi les façons dont s’y sont pris les réassureurs d’autres marchés pour conclure de tels marchés et les défis pratiques que doivent relever tant les assureurs que les réassureurs en menant de telles démarches.

9 h à 10 h Séances simultanées

Séance 33 • Sondage auprès des membres de l’ICA au sujet de leurs préoccupations d’ordre éthique (tribune interactive)
Pertinent pour : Tous
Intérêt : Tous
Modérateur : Chris Fievoli (FICA), actuaire membre du personnel, communications et affaires publiques,ICA
Conférencier : 
Frank Grossman (FICA), directeur, Groupe Linden Grove

Êtes-vous au nombre des membres de l’ICA qui ont répondu au sondage en ligne portant sur les préoccupations d’ordre éthique en décembre 2017? Qu’importe, soyez des nôtres pour avoir un aperçu de ce projet de recherche avant-gardiste de l’ICA. À l’occasion de cette séance, on présentera un sommaire des résultats du sondage soulevés dans le rapport sur les préoccupations d’ordre éthique des membres de l’ICA, et on parlera des constatations qui en sont issues.

Séance 34 • vieillissement et la retraite
Pertinent pour : Régimes de retraite 
Intérêt : Recherche
Modérateur :
Paul Winnett (FICA), vice-président, Morneau Shepell
Conférenciers :
Louis Adam (FICA), professeur, Université Laval

Cette séance portera sur la recherche relative à l’incidence du RPC bonifié sur les perspectives de retraite des Canadiens. Elle traitera également de l’incidence du contexte de faibles taux d’intérêt sur les programmes de revenu de retraite canadiens, en tenant compte des modèles de consommation et des motifs de legs.

Séance 35 • Déchiffrer l’apprentissage machine : saisir la complexité de vos modèles d’apprentissage machine
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise
Modératrice :
Yuhui (Cindy) Chen, vice-présidente, Swiss Re
Conférencier : 
Nanditha Nandy*, scientifique de données, vice-présidente adjointe, Swiss Re

Alors que l’usage de l’apprentissage machine et des modèles d’intelligence artificielle (IA) devient de plus en plus courant et intégré à l’industrie de l’assurance, le besoin d’expliquer le fonctionnement de l’IA s’accroît. Malgré l’importance des variables globales qui fournissent un niveau d’intuition aux moteurs de prédiction, celle-ci n’est pas suffisante pour justifier des prédictions sur le plan individuel. Lorsque la prédiction d’un modèle a un impact sur un individu, il devient plus important d’en comprendre les mécanismes. Cette discussion explorera deux nouvelles techniques visant à lever le voile sur les mécanismes d’un modèle sophistiqué qui lui permettent d’interpréter une tâche de prédiction.

La présentation partagera des connaissances de nature technique, tout en les rendant accessibles pour l’auditoire.

Séance 36 IFRS 17 : Discussion du BSIF sur la version proposée du TCM et la prochaine étude d’impact quantitative 
Pertinent pour : Assurances IARD
Intérêt : IFRS 17
Modérateur : 
Jeffrey Muller (FICA), spécialiste du capital, BSIF
Conférencier : 
Paul Van Walleghem (FICA), analyste principal, division des fonds propres, Bureau du surintendant des institutions financières

L’adoption de la norme IFRS 17 nécessitera la révision de la ligne directrice sur le test du capital minimal (TCM), qui devra cadrer avec cette nouvelle norme comptable. Pour réviser la ligne directrice sur le TCM en fonction de l’IFRS 17, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) consulte des assureurs IARD dans le cadre d’un processus itératif visant à évaluer les ratios du TCM des assureurs en vertu de la nouvelle norme. Cette séance vise à présenter une vue d’ensemble du projet du BSIF relatif à la norme IFRS 17, une mise à jour en ce qui concerne la consultation dirigée de juin 2019 au sujet de l’ébauche de la ligne directrice sur le TCM 2022 et de l’étude d’impact quantitative (EIQ), ainsi qu’à fournir aux assureurs IARD des conseils sur la manière d’aborder cet exercice. On y présentera aussi le point de vue du BSIF sur la façon d’aborder l’EIQ pendant que l’International Accounting Standards Board (IASB) poursuit ses délibérations au sujet de l’IFRS 17.

Séance 37 •  IFRS 17 : Incidence de l’assurance et de la réassurance sur les nouvelles polices
Pertinent pour : Assurance-vie individuelle, réassurance
Intérêt : IFRS 17
Modératrice :
Marie-Josée Blanchet (FICA), vice-présidente adjointe, développement de produits et tarification, RGA Canada
Conférenciers :
Mathieu Charest (FICA), vice-président adjoint, gestion du risque des produits pour l’Amérique du Nord, Manuvie
Marc-André Harvey (FICA), directeur, optimisation des solutions de réassurance, RGA

La norme IFRS 17, qui devrait entrer en vigueur en 2022, aura des conséquences significatives sur les réserves et l’émergence des bénéfices pour les sociétés d’assurance et de réassurance. Dans le cadre de cette séance, il sera question des principales répercussions de l’IFRS 17 sur les portefeuilles des nouvelles polices sous l’angle de l’assurance-vie et de l’incidence de la réassurance.

Séance 38 • Collaboration avec les entreprises insurtech : exploration des défis, des risques et des occasions
Pertinent pour : Gestion du risque d’entreprise, tous
Modérateur :
Arthur da Silva (AICA), gestionnaire, gratifications et analytique actuarielles, Deloitte
Conférenciers :
Arthur da Silva
Patrick Vice*, associé, Insurance-Canada.ca

Les assureurs reconnaissent que les entreprises insurtech ont commencé à se tailler un créneau dans l’industrie de l’assurance en s’adaptant rapidement en fonction des besoins des consommateurs qui évoluent et des attentes de plus en plus grandes. Toutefois, bien des entreprises insurtech ne cherchent pas à concurrencer avec les assureurs en compétition, mais cherchent plutôt à régler les anciens problèmes des assureurs dans l’ensemble de l’industrie de l’assurance traditionnelle. Comme les assureurs visent à collaborer avec les entreprises insurtech, ils doivent être sensibilisés non seulement aux avantages, mais également aux enjeux et aux risques associés à ces partenariats.

10 h à 10 h 15 Pause-réseautage

10 h 15 à 11 h 15 Séances simultanées

Séance 39 • Convertir une fiducie de santé et de bien-être en fiducies d’assurance-vie et d’assurance-santé pour les employés
Pertinent pour : Assurance collective
Modérateur :
Peter Muirhead (FICA), actuaire, PBI Conseillers en actuariat
Conférenciers :
Allen Furlong (FICA), expert-conseil principal, Morneau Shepell
Megan Kaneen*, associée, Lawson Lundell

En février 2018, le gouvernement fédéral annonçait la fin des fiducies de santé et de bien-être (FSBE), contraignant les fiducies existantes à la liquidation ou à la conversion en fiducies de soins de santé au bénéfice d’employés d’ici la fin de 2020, sans quoi elles seraient assujetties aux lois fiscales habituelles visant les fiducies.

Lors de cette séance, Allen Furlong et Megan Kaneen se pencheront sur les distinctions qui existent entre les deux modèles et les facteurs à considérer aux fins de la transition imminente.

Séance 40 • L’innovation en IA alignée sur les valeurs : se frayer un chemin à travers les risques associés à l’IA dans la nouvelle physique des services financiers 
Pertinent pour : Tous
Modérateur :
Jean-Yves Rioux (FICA), directeur national, Deloitte
Conférenciers :
Karen Cutler*, vice-présidente et souscriptrice en chef, Manuvie
Victor Platt*, gestionnaire, intelligence artificielle, Deloitte

L’intelligence artificielle (IA) permet à n’importe quelle institution financière de faire des gains d’efficacité et d’offrir une valeur ajoutée à sa clientèle. Plus fondamentalement, il s’avère que l’IA suscite un changement plus vaste dans la physique de l’écosystème financier. Parallèlement, l’adoption accrue de l’IA dans la chaîne de valeur de l’industrie des services financiers a pour effet d’exacerber les risques existants et d’en faire naître de nouveaux, dont les effets cumulatifs se répercutent sur l’industrie. Pour réussir à se frayer un chemin dans cet univers, les chefs d’entreprise et les responsables des risques et de la technologie du secteur des services financiers doivent respecter trois conditions essentielles qui sont interreliées :

  1. Comprendre le rôle que jouent les risques et les avantages de l’IA dans la stratégie et la gouvernance d’entreprise;
  2. Concevoir des solutions d’IA alignées sur les valeurs incluant des avancées et des décisions fondées sur des données en matière de souscription;
  3. Adapter les façons de faire à l’égard des risques et des contrôles dans les trois lignes de défense.

Il s’agit là de conditions essentielles pour obtenir une valeur à court terme et la maintenir à long terme. Au cours de cette séance, on exposera les principaux risques associés à l’IA, ainsi que les considérations pratiques dont doivent tenir compte les dirigeants des institutions financières à l’égard de chacune de ces conditions essentielles.

Séance 41 • Commission de l’ICA sur la gestion des risques et le capital requis
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise, assurances IARD
Conférencier :
Marc-André Harvey (FICA), directeur, optimisation des solutions de réassurance, RGA
Conférenciers : 
Nicolas Beaudoin (FICA), directeur principal, Willis Towers Watson
Marco Fillion (FICA), associé, chef de file national des services actuariels, PwC Canada
David Kroach (FICA), vice-président, gestion des risques financiers, Manuvie
Michelle Lindo (FICA), vice-présidente adjointe et actuaire en évaluation adjointe, Munich Re

Au cours de cette séance, nous ferons le point sur les récentes activités de la Commission sur la gestion des risques et le capital requis (CGRCR) de l'ICA. On donnera notamment un aperçu de la nouvelle note éducative sur l’examen de la santé financière (c.-à-d., intégration EDSC/dispositif ORSA) et de la nouvelle note éducative de la CGRCR expliquant les exigences courantes en capital et les changements potentiels qui s’annoncent.

Séance 42 • IFRS 17 : Sous-commission sur les flux monétaires pondérés selon les probabilités, Sous-commission sur la migration du crédit et Sous-commission sur l’ajustement au titre du risque
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise
Intérêt : IFRS 17
Modératrice :
Marie-Andrée Boucher (FICA), directrice, Eckler
Conférenciers :
Marie-Andrée Boucher
Wilson Ho (FICA), vice-président adjoint, gestion actif-passif Canada, Sun Life
Andrew Ryan (FICA), chef de produits et de la tarification en lien avec IFRS 17, Assurance RBC

Dans le cadre de cette séance, les membres de la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie (CRFCAV) feront le point sur les travaux du Groupe de travail sur les flux monétaires pondérés selon les probabilités (GTFMPP), du Groupe de travail sur la marge sur services contractuels (GTMSC) et du Groupe de travail sur l’ajustement au titre du risque.

Séance 43 • Les actuaires de l’avenir
Intérêt : Tous
Pertinent pour : Tous
Modérateur :
Houston Cheng (FICA), gestionnaire principal et actuaire-conseil, KPMG
Conférenciers :
Mark Lombardo (FICA), vice-président, groupe d’expertise-conseil international, Munich Re
Chris Nyce*, associé, KPMG

L’analytique avancée et les mégadonnées viennent changer le travail actuariel de manière fondamentale. Les actuaires d’aujourd’hui n’ont plus besoin de suivre les méthodes traditionnelles en calculant les réserves en fonction de schémas de données agrégées. Les puissants logiciels et la vaste puissance de calcul ont donné lieu à de nouvelles méthodes et à de nouveaux modèles, notamment l’analyse en temps réel de données relatives à une réclamation d'un contrat donné.

Pour les nouveaux diplômés et pour les meilleurs actuaires de leur domaine, cette réalité est la nouvelle norme, et les répercussions de ce changement se font sentir à l’échelle de l’industrie et au-delà. Exploitant le pouvoir de ces nouvelles technologies, les actuaires, qui sont plus en demande que jamais, occupent de nouvelles fonctions, travaillent pour de nouveaux types d’entreprises et façonnent l’innovation. Au cours de cette séance, dans un premier temps, on abordera les changements touchant la profession qui suscitent l’enthousiasme de certains actuaires, mais qui peuvent être perçus comme une menace par d’autres. Dans un deuxième temps, on présentera un exemple de nouvelles approches au travail actuariel d’aujourd’hui qui pourraient bien remplacer complètement les méthodes traditionnelles d’établissement des provisions et de tarification couramment utilisées.

Séance 44 • Le point sur le document de travail du BSIF sur la réassurance – Progrès à ce jour et prochaines étapes
Pertinent pour : Assurances IARD
Modérateur :
Gang Richard Xu (FICA), directeur, BSIF
Conférenciers : 
Gang Richard Xu
Tara-Lea Herkert*, gestionnaire, politiques prudentielles, BSIF

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a entrepris un vaste examen du cadre de réassurance qui s’applique aux assureurs assujettis à la réglementation fédérale. La révision a été lancée pour approfondir notre compréhension de l’évolution des pratiques de réassurance utilisées à la fois dans les secteurs des assurances IARD et de l’assurance-vie. La révision permettra aussi de déterminer si le cadre de réassurance actuel du BSIF est toujours adéquat et efficace.

Cette séance fournira une mise à jour de l’analyse de la rétroaction de l’industrie effectuée par le BSIF, un survol des prochaines étapes et l’occasion pour les participants de poser leurs questions.

11 h 30 à 12 h 30 Séances simultanées

Séance 45 • L’actuaire est mort, longue vie à l’actuaire
Pertinent pour : Réassurance
Intérêt : Tous
Modérateur :
Jean-François Lafond (FICA), vice-président, développement des affaires, SCOR
Conférenciers :
Raman Lalia*, analyste en actuariat, RGA
Mathew Smith*, chef de la division de la recherche et du développement, Pacific Life Re

Il fût un temps où les étudiants en actuariat pouvaient obtenir un diplôme universitaire, maîtriser une fonction VLOOKUP et commencer à ajouter de la valeur aux organisations, mais les temps ont changé. Partout dans le monde, on attend des actuaires qu’ils codent, qu’ils visualisent les données, qu’ils mettent en place l’IA, qu’ils appliquent la science des données, qu’ils dirigent des projets de TI et qu’ils expliquent tout cela à ceux qui prennent les décisions. Nous donnerons une vision amusante de ce monde en ébullition et nous présenterons notamment l’histoire de l’évolution des logiciels et des systèmes, de la mort d’Excel, de la règle 80/20 de l’analyse des données et où donc ai-je rangé mes données?

Séance 46 IFRS 17 : L’assurance avec participation
Pertinent pour : Assurance-vie d’entreprise
Intérêt : IFRS 17
Modérateur :
Steve Bocking (FICA), vice-président, gestion financière pour les particuliers, Great-West
Conférenciers :
Steve Bocking
Lesley Thomson (FICA), vice-présidente, politique actuarielle relative à la norme IFRS, Financière Sun Life

Dans le cadre de cette séance, la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie de l'ICA fera le point sur les travaux du groupe de travail sur l’assurance avec participations.

Séance 47 • Échelles bidimensionnelles d’amélioration de la mortalité
Pertinent pour : Recherche
Intérêt : Tous
Modérateur :
Mathieu Boudreault (AICA), professeur, Université du Québec à Montréal
Conférenciers :
Johnny Li (AICA), professeur, Université de Melbourne et Université de Waterloo
Yanxin (Graham) Liu*, professeur adjoint en science actuarielle, Université du Nebraska-Lincoln

Ces derniers temps, les professions actuarielles au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni ont adopté une méthode novatrice bidimensionnelle pour projeter la mortalité future. Contrairement à la méthode traditionnelle, la méthode bidimensionnelle permet aux taux d’amélioration de la mortalité de varier non seulement avec l’âge, mais aussi avec le temps. Bien qu’il s’agisse d’une percée importante, les échelles bidimensionnelles d’amélioration de la mortalité nouvellement proposées présentent plusieurs lacunes considérables, notamment le recours important au jugement d’experts et l’absence de mesures d’incertitude. Dans le présent document, nous développons une méthode pour produire des échelles bidimensionnelles d’amélioration de la mortalité qui reposent sur des fondements statistiques plus solides. À cette fin, nous proposons un modèle « d’onde thermique », selon lequel les améliorations de la mortalité à court et à long termes sont traitées respectivement comme étant des « ondes thermiques » qui diminuent progressivement avec le temps et des « améliorations de fond » qui existent toujours. Forts de ce modèle, nous pourrons calculer des échelles bidimensionnelles d’amélioration de la mortalité sans n’avoir guère besoin de recourir au jugement d’experts. De plus, en utilisant des méthodes d’inférence basées sur la vraisemblance, nous pourrons quantifier l’incertitude entourant la meilleure estimation des taux d’amélioration de la mortalité.

Séance 48 Comment vendre des choux? Quelle science comportementale peut nous enseigner à gérer la sous-assurance?
Pertinent pour : Réassurance
Modérateur :
André Cardinal (FICA), directeur et actuaire, développement et tarification, assurance-vie individuelle, RGA
Conférencier :
Matthew Battersby*, scientifique en chef du comportement, RGA

C’est facile de vendre des friandises – ça goûte bon. Il suffit d’attirer l’attention de la personne (emballage de couleur, noms mémorables, etc.) et d’en faciliter l’achat (p. ex., les exposer près de la caisse). C’est beaucoup plus difficile de vendre des choux – ce légume est bon pour la santé, mais son goût n’est pas aussi bon. Faciliter la tâche au consommateur ne veut pas dire que vous en vendrez plus. Il y a peu de chances que les consommateurs soient incités à acheter plus de choux si on les substitue aux friandises à la caisse. Malheureusement, l’assurance-vie, c’est comme les choux – c’est bon pour la personne, mais son goût laisse à désirer. Le simple fait d’en faciliter l’achat ne permettra probablement pas de régler le problème de la sous-assurance. La science comportementale nous apprend que pour des produits différents, il faut des techniques de persuasion différentes. Matthew Battersby expliquera la raison pour laquelle il n’y a pas plus de gens qui achètent de l’assurance-vie et les techniques de persuasion auxquelles nous pouvons avoir recours pour gérer ce problème. Il donnera en exemple des méthodes fructueuses en assurance de personnes et fera part des idées d’autres secteurs pertinents.

Séance 49 • Évaluation financière des risques associés aux changements climatiques : recommandations du GIFCC (table ronde)
Pertinent pour :
Tous
Intérêt :
Tous
Modérateur :

John Dark (FICA), actuaire, Co-operators Assurance-vie et président de l’ICA
Conférenciers :
Philippe Bélanger*, conseiller principal en investissement responsable, Desjardins
Gaetano Geretto (FICA), président, Pelecanus Advisory
Catherine Jacques-Brissette (AICA), spécialiste en responsabilité d’entreprise et environnement, Bell Canada
Barbara Turley-McIntyre*, vice-présidente, viabilité et citoyenneté, Co-operators

Les conférenciers (représentant le point de vue des assureurs, des investisseurs et du secteur privé) parleront des démarches que mettent en œuvre leurs organisations en ce qui concerne l’évaluation financière des risques associés aux changements climatiques. Ils aborderont également la mise en œuvre, au sein de leurs organisations, des recommandations du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques. Des membres de la Commission sur les changements climatiques et la viabilité parleront des travaux qu’ils mènent afin de permettre aux membres de l’ICA d’intégrer une analyse reliée au climat dans leurs activités professionnelles.

Séance 50 • Évaluation et gestion de la culture du risque (table ronde)
Pertinent pour : Gestion du risque d’entreprise
Modératrice :
Shannon Patershuk (FICA), directrice, SEP Actuarial Consulting
Conférencières : 
Sharon Giffen (FICA), membre indépendante de conseils d’administration, et présidente sortante de l’ICA
Angie Radiskovic*, directrice générale, risque non financier, BSIF
Yulia Travis*, vice-présidente adjointe principale, audit interne, Canadian Western Bank

La culture du risque influe beaucoup sur l’efficacité des cadres de gestion du risque d’entreprise (GRE) et suscite rapidement l’attention des organismes de réglementation financière partout dans le monde. Les questions à cet égard sont nombreuses. Comment pouvons-nous évaluer la culture du risque en pratique? Comment pouvons-nous l’améliorer? Que recherchent les organismes de réglementation? Les panélistes exposeront de multiples points de vue fondés sur leur expérience en qualité de directrice générale au Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), de conseillère et auditrice interne et de membre indépendante du Conseil d’administration ayant assumé auparavant les fonctions de dirigeante principale de gestion du risque (DPGR) et d’actuaire en chef.

12 h 45 à 13 h 45 Dîner, cérémonie de passation des pouvoirs

13 h 45 à 14 h 45 Séance 51 : Séance plénière : Table ronde de journalistes

Pertinent pour : Tous
Modérateur : 
Michel Simard, directeur général, ICA
Conférenciers :
Chantal Hébert*
Jeffrey Simpson*

Des journalistes respectés et renommés, Chantal Hébert et Jeffrey Simpson, discuteront de sujets d’actualité affectant la profession actuarielle. Cette séance plénière interactive fournira aux participants l’occasion de s’entretenir avec les conférenciers.

*N’est pas un membre de l’ICA.

Commanditaires

Mécène

Eliot Bauer

Partner RE

SCOR Logo

Valani Global Logo

Bienfaiteur

Moody's Analytics Logo

Oliver Wyman

RGA_150px

soa_logo

Willis Towers Watson Logo EN

Collaborateur

hannover re

Munich RE

Occasions de commandite

Pour en apprendre davantage sur les occasions de commandite, veuillez communiquer avec Kelly Fry.