Perfectionnement professionnel
 
Colloques

Colloque de l'ICA pour l'actuaire désigné

Montréal - Les 26 et 27 septembre 2013


LE JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013

7 h – 18 h  Inscription et kiosque d'information de l'ICA

7 h 45 – 8 h 45 Petit-déjeuner buffet chaud

8 h 45 – 10 h 15  Séance conjointe

Séance 1 (Séance conjointe) L’ORSA
Modérateur : 
Marco Fillion (FICA), associé, PricewaterhouseCoopers
Conférencières :
Christine Thibault*, Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF)
Catherine Tremblay (FICA), Autorité des marchés financiers (AMF)

Le dispositif d’évaluation interne du risque et de la solvabilité (ORSA) prend de l’ampleur à l’échelle internationale. Les organismes de réglementation à travers le monde ont mis en place ou préparent de nouveaux conseils relatifs à ce dispositif, qui devraient fournir aux gestionnaires et aux organismes de réglementation un point de vue prospectif sur l’évaluation interne qu’un assureur fait du risque qu’il encourt et de sa solvabilité. Cette séance donnera un aperçu général de l’ORSA, ainsi que des développements spécifiques le concernant au niveau fédéral et au Québec. Christine Thibault évoquera les éléments clés des conseils élaborés par le BSIF concernant l’ORSA et de l’interaction prévue avec l’examen de surveillance du BSIF qui en découlera. Catherine Tremblay, de l’AMF, présentera les positions et les développements ciblés de l’AMF concernant l’ORSA.

10 h 15 – 10 h 30 Pause-rafraîchissements

10 h 30 – 12 h  Séances simultanées

Séance 2 (assurance-vie) Note éducative sur l’assurance avec participations et le BSIF sur la surveillance actuarielle de la GAP
Modérateur :
John Dark (FICA), actuariat et produits, Co-operators, compagnie d’assurance-vie
Conférenciers :   
John Dark, The Co-operators, sur la note éducative sur l’assurance avec participations
Nadine Gorsky (FICA), Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), sur la surveillance actuarielle de la GAP

Note éducative
Il y a eu plusieurs développements dans le domaine de l’assurance avec participation. L’ICA est en train de rédiger une note éducative sur les participations qui remplacera la norme actuelle, et cette séance fournira des détails sur le travail effectué jusqu’à présent et les modifications potentielles auxquelles on peut s’attendre. (Une ébauche de la note éducative est jointe à titre de pièce à l’appui.)

Le BSIF et la surveillance actuarielle de la GAP
Les sociétés d’assurance-vie canadiennes recourent parfois aux éléments d’actifs à revenu non fixe afin d’appuyer les contrats d’assurance non indexés sans participation, surtout lorsque les flux monétaires sont projetés au-delà de l’horizon des actifs à revenu fixe. Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) discutera des répercussions potentielles des pratiques de revenu non fixe et de la nécessité d’établir des liens clairs avec une gouvernance de risque adéquate au moment d’établir des hypothèses de placement pour ces produits. 

Séance 3 (assurances IARD) L’utilisation des techniques de modélisation prédictive en établissement des provisions
Modérateur :    
Ming Zhang*, cadre de direction, réserves, Aviva Canada
Conférencier : 
Chris Gross*, Gross Consulting

Trop souvent, les assureurs utilisent de manière cloisonnée la modélisation prédictive comme outil pour déterminer la tarification, la sélection de produits et les décisions en matière de souscription. S’agissant des estimations des réserves actuarielles, les pratiques actuarielles actuelles sont dominées par des techniques agrégées telles que l’analyse des triangles. Il est question de les dépasser pour estimer les provisions à l’aide des sinistres individuels détaillés, mais ce sont les techniques traditionnelles qui restent généralement employées. Il n’est cependant pas nécessaire qu’un choix exclue l’autre; et l’analyse des réserves a beaucoup à gagner de la ventilation des données d’établissement des provisions pour examiner les enjeux dans un cadre multivariable. On peut citer comme exemple l’analyse des changements dans la suffisance des provisions calculées dossier par dossier et la détermination d’une segmentation adéquate des données d’analyse des provisions. Chris Gross illustrera ces méthodes et les avantages liés à l’utilisation des techniques de modélisation prédictive en liaison avec les techniques traditionnelles d’établissement des provisions, ainsi que le potentiel de méthodes de modélisation prédictive plus complètes, comme la constitution d’un modèle de cycle de vie des sinistres individuels visant à élaborer les estimations des réserves actuarielles.

12 h 15 – 13 h 15 Déjeuner

13 h 30 – 14 h 30 Conférencier d'honneur : Marcel Côté

La formulation de stratégies dans un monde de plus en plus imprévisible
À l’occasion de cette conférence d’honneur du déjeuner, Marcel Côté discutera de la complexité croissante du monde actuel, en plus de l’évolution de la planification stratégique et du rôle important que joue cette dernière dans l’adaptation d’une organisation à son environnement. M. Côté mettra en évidence les actifs variés sur lesquels peuvent miser les actuaires pour sécuriser leur position de contributeur clé à l’avenir des affaires, d’experts de l’environnement validant des hypothèses et de professionnels qui peuvent avancer des croyances ou des prévisions d’un point de vue économique, technologique et commercial.

14 h 45 – 16 h 15 Séances simultanées

Séance 4 (assurance-vie) La modélisation prédictive - Son utilisation en prise de décision
Modérateur :
Jean-Yves Rioux (FICA), directeur principal, Deloitte & Touche
Conférenciers : 
Jean-Yves Rioux
Stephanie Banfield (FICA), vice-présidente et actuaire de tarification, Compagnie de réassurance collective de personnes du Canada
Chris Stehno*, cadre de direction, Deloitte Consultation

La modélisation prédictive fondée sur des techniques de pointe pour l’exploration des données se diffuse dans différents secteurs pour améliorer les capacités analytiques et décisionnelles. Des résultats appréciables ont été enregistrés à ce sujet pour les assurances IARD, mais de gros progrès restent à faire en assurance-vie. Cette séance vous en dira davantage sur la modélisation prédictive et en quoi le recours à ses techniques peut améliorer l’analyse et la modélisation actuarielles.

Séance 5 (assurances IARD) Les conditions du marché de la réassurance et la subdivision du capital en tranches
Modératrice :    
France Fortin (FICA), vice-présidente principale, Guy Carpenter
Conférenciers :   
Jamie Lyons*, vice-président, Guy Carpenter & Company
Donald F. Mango*, vice-président, analyse de l’entreprise, Guy Carpenter & Company

Cette séance fera le point sur les conditions actuelles du marché de la réassurance, en prévision de la période de renouvellement à venir. Elle présentera également la subdivision du capital en tranches, une nouvelle méthode permettant d’évaluer le rapport coût-efficacité en réassurance.

16 h 15 – 16 h 30 Pause-rafraîchissements

16 h 30 – 18 h  Séances simultanées

Séance 6 (assurance-vie) Déclaration d'intention du Conseil des normes actuarielles - Le point sur les normes concernant les hypothèses à l'égard des placements
Modérateur :    
Ty Faulds (FICA), vice-président et actuaire général, London Life
Conférenciers : 
Robert Berendsen (FICA), directeur, Oliver Wyman
Ty Faulds (FICA)
Alexis Gerbeau (FICA), vice-président associé, finance actuarielle et modélisation, actuariat général, Standard Life

Le Conseil des normes actuarielles (CNA) a publié une version révisée de certaines normes concernant les hypothèses de réinvestissement et les stratégies de placement en vertu de la méthode canadienne axée sur le bilan (MCAB) pour les passifs de longue durée. Sur la base des résultats de la première étude d'impact quantitative (EIQ), une deuxième EIQ a été demandée. Le CNA abordera l’état d’avancement des travaux, les questions en suspens et les étapes à venir.

Séance 7 (assurances IARD) Qu’avons-nous fait pour vous récemment? Une mise à jour de la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurances IARD
Modératrice :    
Isabelle Périgny (FICA), La Capitale assurances générales
Conférencières : 
Isabelle Périgny
Cynthia Potts (FICA), Eckler
Julie-Linda Laforce (FICA), actuaire-conseil, Dion, Durell + Associates

Cette séance passera en revue les activités en cours de la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurances IARD. Elle traitera des travaux que cette dernière mène sur l’actualisation, le passif des primes et la note de service à venir à la fin de l’année sur les conseils en matière d’évaluation du passif des contrats d’assurance et l’examen dynamique de suffisance du capital (EDSC) pour les assureurs IARD. Seront également présentées des questions de membres adressées à la commission ces dernières années.

18 h – 19 h 30 Réception de réseautage

Rejoignez vos collègues au salon Bonaventure (étage du hall d’hôtel) afin de socialiser et d’établir de nouveaux liens après une journée chargée de séances informatives.

LE VENDREDI 27 SEPTEMBRE 2013

7 h – 18 h  Kiosque d'information de l'ICA

7 h 45 – 8 h 45 Petit-déjeuner buffet chaud

Lors du petit-déjeuner du vendredi, des tables seront installées afin que les participants du colloque puissent se rassembler en petits groupes pour discuter de sujets précis dans un environnement décontracté. La commission organisatrice identifie des sujets, mais les participants peuvent soumettre des suggestions à cet égard en communiquant avec Nathalie Bégin (assurances IARD; nathalie.begin@towerswatson.com) ou Ralph Ovsec (assurance-vie; rovsec@foresters.com).

8 h 45 – 10 h 15 Séances simultanées

Séance 8 (assurance-vie) Normes IFRS phase II - Le point sur la dernière version
Modérateur :    
Simon Curtis (FICA), chef des services financiers pour l’Amérique du Nord, Munich Réassurance
Conférencières :   
Micheline Dionne (FICA), première vice-présidente et actuaire en chef, RGA cie de réassurance-vie du Canada
Johanne Papillon (FICA), vice-présidente et actuaire en chef, Financière Sun Life du Canada

Des représentants de l’ICA discuteront de la dernière version du projet des Normes internationales d'information financière (IFRS) phase II, publié en juin. On évoquera notamment d’importantes questions et préoccupations qui subsistent pour notre secteur d'activité, la possibilité de problèmes transitionnels et la nécessité éventuelle de normes actuarielles et(ou) de notes d’orientation afin de compléter les normes.

Séance 9 (assurances IARD) Cadre de capital réglementaire proposé : État d’avancement et répercussions
Modérateur :
    
Christopher Townsend (FICA), Bureau du surintendant des institutions financières
Conférencières :
Nathalie Bégin (FICA), conseillère principale en actuariat, Towers Watson
Judith Roberge*, directrice, capital des sociétés d’assurances multirisques, Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF)

En mai, on a invité les sociétés d’assurances IARD à formuler leurs commentaires à l’égard des modifications proposées au test du capital minimal (TCM) et à estimer l’incidence de celles-ci sur le capital en participant à une étude d’impact quantitative (EIQ). Le BSIF procède actuellement à l’examen des résultats de l’EIQ et des commentaires formulés par l’industrie au sujet du document de travail. Notre premier expert invité présentera les constatations préliminaires du BSIF, tandis que notre deuxième expert présentera le point de vue d’un consultant sur les répercussions du changement de formule proposé pour les sociétés et les actuaires qui les soutiennent.

10 h 15 – 10 h 30 Pause-rafraîchissements

10 h 30 – 12 h Séances simultanées

Séance 10 (assurance-vie) L’élaboration de cadres de solvabilité au Canada et en Europe
Modératrice :    
Hélène Pouliot (FICA), chef canadienne, secteur consultation et logiciels en matière de risque, Towers Watson
Conférenciers :   
James Malin (FICA), Manulife
Sylvain St-Georges (FICA), analyste en normalisation actuarielle, Autorité des Marchés Financiers

Dans le cadre de l’élaboration du nouveau cadre canadien de solvabilité par le Groupe consultatif sur l’approche standard (GCAS), le Bureau du surintendant des institutions financières et l’Autorité des marchés financiers ont mené récemment une étude d’impact quantitative (EIQ) sur l’approche standard du calcul des exigences du capital. Lors de cette séance, un représentant du GCAS traitera des résultats de la quatrième EIQ et des domaines de solvabilité sur lesquels elle porte, et fera le point sur l’élaboration du nouveau cadre de solvabilité. Des représentants du secteur d’activité partageront leur perspective de la quatrième EIQ, leur point de vue concernant l’incidence potentielle sur les assureurs canadiens et les leçons à tirer de la mise en œuvre de Solvabilité II.

Séance 11 (assurances IARD) Un point de vue IARD sur la phase 2 des IFRS : Le point sur la dernière version
Conférenciers : 
Jacqueline Friedland (FICA), associée, chef du groupe actuariat, KPMG
Neil Parkinson*, associé, vérification, chef national, assurance, KPMG
Jonathan Turner*, premier vice-président et directeur financier, Swiss Re Canada

L’International Accounting Standards Board a proposé un nouveau modèle de comptabilité et de présentation de l’information pour les contrats d’assurance, dans le cadre de son exposé-sondage sur la phase 2 des Normes internationales d’information financière (IFRS), publié le 20 juin. En plus d’évoquer l’application spécifique de ces normes révisées au secteur des assurances IARD, les conférenciers examineront les questions et préoccupations importantes qui subsistent à ce sujet dans l’industrie.

12 h – 13 h 15 Déjeuner

13 h 30 – 15 h Séances simultanées

Séance 12 (assurance-vie) La CRFCAV - Nouvelles et points de vue
Modératrice :    
Rebecca Rycroft (FICA), directrice, Oliver Wyman
Conférenciers : 
Rebecca Rycroft
Alexis Gerbeau (FICA), vice-président associé, finance actuarielle et modélisation, actuariat général, Standard Life
Nikolai Serykh (FICA), vice-président adjoint, recherches biométriques, Compagnie de réassurance Munich

La Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie (CRFCAV) soulignera les aspects clés de ses activités cette année et les mises à jour les plus importantes que les membres peuvent s’attendre à trouver dans les rapports de 2013. Cette présentation abordera les critères d’étalonnage pour compléter les discussions sur les taux prescrits. En outre, elle comprendra une mise à jour de la Commission de recherche sur les études récentes et à venir.

Séance 13 (assurances IARD) De l’EDSC à l’ORSA et aux modèles internes de capital – Quel chemin faut-il suivre?
Modérateur :    
Bill Weiland (FICA), directeur, Eckler
Conférenciers :   
Jean-Marc Léveillé (FICA), vice-président, actuariat corporatif, modélisation et recherche, Desjardins Groupe d’assurances générales
André Racine (FICA), directeur, Eckler

Les modèles de capital économique partiels (et parfois complets) font de plus en plus partie intégrante des processus de gestion des risques des assureurs. Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) et l’industrie des assurances au Canada sont à élaborer des lignes directrices et des normes visant l’établissement et l'application de modèles de capital internes. Le BSIF s’attend également à ce que les sociétés d’assurance procèdent à une évaluation interne des risques et de la solvabilité (ORSA). Les conférenciers examineront les aspects pratiques de l’exécution d’une ORSA au sein d’une société et aborderont le recours aux générateurs de scénarios économiques dans le but d’obtenir des hypothèses qui permettront de comprendre les événements qui comportent un important élément économique, ainsi que l’utilisation de techniques stochastiques (par exemple le bootstrapping) afin de comprendre le risque d’assurance.


 * N'est pas membre de l'ICA.