Adhésion et éducation
 

Foire aux questions

Q – Jusqu’à quel point les candidats doivent-ils connaître la matière avant le début du Cours orienté vers la pratique (COP)? Doivent-ils se préparer de façon intensive comme ils le feraient pour un examen type de la Society of Actuaries (SOA), ou si l’on s’attend d’eux qu’ils aient simplement lu les ouvrages de référence en vue d’acquérir les connaissances de base?

R – On s’attend des candidats qu’ils connaissent la matière avant le début du cours. Pendant le cours, ils devraient être en mesure de mettre en pratique les connaissances ainsi acquises. Une comparaison avec les programmes d’examens de la SOA s’avère impossible du fait qu’il s’agit d’une approche passablement différente. On prévoit la tenue d’un cours théorique s’échelonnant sur deux journées et demie, de même qu’un examen à livre ouvert, ce qui n’a rien de comparable à un examen traditionnel axé sur l’autoformation.

Q – Le programme renferme une note de cours qui renvoie à plusieurs autres documents. Suis-je tenu(e) de les consulter/les étudier?

R – Vous devez les considérer au même titre que les notes de cours où ils est précisé qu’elles font partie de la « lecture de base ». Bien que cette documentation ne soit pas directement soumise à l’examen, le fait qu’elle fasse l’objet d’un renvoi dans une note de cours signifie qu’elle constitue une lecture nécessaire permettant de bien comprendre la note de cours originale. 

Q – À combien d’heures d’étude devrait-on s’attendre en vue de l’obtention d’un nombre équivalent de crédits de la SOA accordés en vertu de l’ancien programme de la SOA?

R – Chaque candidat devra se préparer différemment étant donné que ce cours est axé sur la pratique et que l’examen se fera à livre ouvert. Les candidats ayant déjà acquis une expérience pertinente dans le domaine visé n’auront pas besoin de consacrer autant de temps d’étude que les candidats satisfaisant aux exigences minimales en matière d’expérience. De plus, il est probable que les candidats adopteront des méthodes d’études différentes de celles qu’ils utiliseraient dans le cadre d’examens de la SOA.

Q – Quelle sera la note de passage?

R – Les objectifs d’apprentissage indiquent ce que les candidats ayant obtenu la note de passage peuvent s’attendre à retirer du cours, ainsi que ce qu’ils devraient être en mesure de démontrer pour réussir le COP.

Q – Quelle est la note de passage attendue?

R – Le COP est noté sur une base de réussite ou d’échec. On ne vise aucune proportion de réussite pré-établie dans le cadre du COP.

Q – De quelle manière les examens sont-ils notés?

A – Les examens sont conçus et corrigés par les membres du comité organisateur du COP. Chaque question est corrigée de façon indépendante par deux bénévoles, qui par la suite procèdent à la conciliation de tout écart significatif dans les résultats qu’ils ont respectivement accordé au candidat pour cette question. Ce processus est effectué pour chaque question, et les résultats sont colligés pour déterminer la note finale. Les notes des examens de tous les candidats sont ordonnées, et les examens limitrophes sont intégralement révisés afin de déterminer les candidats qui ont réussi.

Les verdicts de réussite ou d’échec sont scrutés par le Comité avant que les résultats du COP ne soient divulgués. C’est ultimement le Comité qui tranche en ce qui concerne les copies d’examens dignes de réussite.

Q – Fournit-on des exemples de questions d’examens?

R – Oui. Ils sont disponibles pour chaque domaine de pratique dans le matériel de cours.

Q – Les séances offertes seront-elles offertes en anglais et en français?

R – Règle générale, toutes les séances seront offertes en anglais. Toutefois, si la demande est suffisante, tous les efforts seront déployés pour recruter des enseignants francophones de façon à ce que les séances puissent également être présentées en français.