À propos de nous
 

Fellow

Les Fellows de l’Institut canadien des actuaires sont autorisés à faire suivre leur nom des lettres FICA (Fellow, Institut canadien des actuaires) ou FCIA (Fellow, Canadian Institute of Actuaries).

Tous les Fellows de l’Institut sont admissibles au vote dès la confirmation de leur inscription à ce titre.

Pour s’inscrire auprès de l’Institut à titre de Fellow, il faut avoir complété et réussi des cours et des examens et satisfaire à des exigences en matière d’expérience de travail en empruntant l’une des voies ci-dessous :

A. Voie conventionnelle

L’inscription à titre de Fellow par la voie conventionnelle comporte les exigences suivantes :

  1. Satisfaire à tous les critères relatifs aux cours préliminaires exigés pour l’obtention du statut d’associé;
  2. Avoir réussi trois examens spécialisés et trois modules de niveau Fellow**, ainsi que le module DMAC de la Society of Actuaries (SOA)* ou les examens 7, 8 et 9 de niveau Fellow de la Casualty Actuarial Society (CAS)*;
  3. Avoir réussi le Fellowship Admission Course de la SOA (candidats de la SOA seulement);
  4. Avoir réussi le Cours orienté vers la pratique de l’ICA (dont sont exemptés les candidats de la CAS);
  5. Avoir complété, à la satisfaction de la Direction de l’admissibilité et de la formation (DAF), une période de trois ans d’expérience pratique en actuariat, y compris 12 mois d’expérience de travail actuariel pratique canadien acquise à titre d’associé de l’Institut canadien des actuaires (AICA).

** ​Veuillez prendre note que les volets de la SOA reconnus incluent :
Volet Financement des sociétés et GRE (CFE)
Volet  Finances quantitatives et placements (QFI)
Volet Assurance-vie individuelle et rentes
Volet Prestations de retraite
Volet Assurance collective de personnes

À l’heure actuelle, l’ICA ne reconnaît pas le volet Assurance dommages de la SOA. 

B. Inscription par la voie de l'entente de reconnaissance mutuelle

Pour être admis à titre de Fellow par la voie de l'entente de reconnaissance mutuelle, un candidat doit avoir obtenu le statut de Fellow auprès d’un organisme actuariel avec lequel l’Institut a conclu une entente de reconnaissance mutuelle en ayant réussi les examens et satisfait à toute autre exigence de qualification de cet organisme, doit être inscrit à titre d’associé ou d’affilié de l’Institut, et :

  1. Avoir réussi le Cours orienté vers la pratique (COP) de l’Institut canadien des actuaires ou l’examen Partie 6–Canada de la CAS;
  2. Avoir terminé l’Atelier sur le professionnalisme de l’ICA ou un cours sur le professionnalisme approuvé de la CAS, lorsque celui-ci est offert au Canada et comporte du contenu canadien;
  3. Avoir complété, à la satisfaction de la DAF, une période de trois ans d’expérience pratique en actuariat, y compris 12 mois d’expérience de travail actuariel pratique canadien acquise à titre d’associé de l’Institut canadien des actuaires (AICA).

C. Inscription à titre d’affilié

Cette catégorie d’inscription a été adoptée afin d’offrir aux actuaires étrangers qualifiés qui désirent pratiquer au Canada et qui ne sont pas couverts par une entente de reconnaissance mutuelle un processus d’inscription plus général et ouvert. L’inscription à titre d’affilié de l’Institut nécessite tout d’abord une évaluation de la qualification du candidat visant à établir une équivalence entre l’éducation et l’expérience et les exigences de l’ICA.

Un programme personnalisé basé sur les exigences de l’ICA et l’évaluation initiale de la qualification du candidat sera établi pour chaque affilié de l’ICA souhaitant accéder au statut de Fellow. On peut obtenir de l’information concernant la marche à suivre pour s’inscrire à titre d’affilié en communiquant avec la Division de l'adhésion, éducation et perfectionnement professionnel de l'Institut.

Pour obtenir le statut de Fellow par la voie de l’affiliation, le candidat doit être admis à titre d’affilié tout en accumulant une expérience de travail pratique en actuariat au Canada, et :

  1. Avoir réussi le Cours orienté vers la pratique (COP) de l’Institut canadien des actuaires ou l’examen Partie 6–Canada de la CAS;
  2. Avoir terminé l’Atelier sur le professionnalisme de l’ICA ou un cours sur le professionnalisme approuvé de la CAS, lorsque celui-ci est offert au Canada et comporte du contenu canadien;
  3. Satisfaire à toute autre exigence en matière d’études déterminée par la Commission d’admissibilité à la suite d’une évaluation de ses antécédents en matière d’études;
  4. Avoir complété, à la satisfaction de la DAF, une période de trois ans d’expérience pratique en actuariat, y compris 12 mois d’expérience de travail actuariel pratique canadien acquise à titre d’affilié de l’Institut canadien des actuaires.

*Ou les cours/examens équivalents par l’intermédiaire d’une autre association actuarielle reconnue.

Exigence relative à l'expérience à l'égard du statut de Fellow

Au moment de présenter leur demande d’inscription, les candidats au statut de Fellow, quelle que soit la voie empruntée parmi celles énoncées ci-dessus, doivent satisfaire à deux exigences en matière d’expérience : l’exigence relative à l’expérience professionnelle et l’exigence relative à l’expérience canadienne.

Expérience relative à l’expérience professionnelle

Les candidats au statut de Fellow au sein de l’Institut doivent établir, à la satisfaction de la DAF, qu’ils ont complété une période de trois ans d’expérience pratique à temps plein en actuariat au cours de la période de dix ans précédant immédiatement leur demande. Le travail à plein temps est défini comme étant un travail de 35 heures ou plus par semaine.

Cette expérience doit être énoncée de façon détaillée et attestée par un Fellow (ou une personne de statut équivalent) d’une organisation actuarielle reconnue, de la façon suivante :

  1. Les candidats doivent, en pratique, transcrire les précisions concernant leur période de trois ans de travail en actuariat;
  2. Dans une lettre distincte, les candidats doivent également demander à un actuaire professionnel de confirmer que la description de travail est fidèle et que l’expérience est suffisante pour satisfaire à l’exigence relative à l’expérience professionnelle.

Dans le cas où il n’est pas raisonnable pour un actuaire de confirmer le travail exécuté sous la direction d’autres actuaires, il sera approprié que le candidat demande à d’autres actuaires d’attester l’exactitude de la description du travail.

Exemple :

« J’atteste que la description de l’expérience de travail pratique effectuée par (nom du candidat) sous ma supervision est exacte. J’atteste également que cette expérience totalise au moins trois ans (ou la période exacte de travail effectué sous la supervision du superviseur chargé de la certification s’il s’agit de plusieurs sociétés ou superviseurs) de travail actuariel à temps complet au cours des 6 dernières années, tel que stipulé dans les normes de l’Institut canadien des actuaires. »

Exigence relative à l’expérience canadienne

Les candidats au statut de Fellow au sein de l’Institut doivent établir, à la satisfaction de la DAF, qu’ils cumulent au moins douze (12) mois-personnes d’expérience pratique de travail actuariel canadien acquise à titre d’associé ou d’affilié, au cours de la période de trois ans qui précède immédiatement la date de la demande d’inscription à titre de Fellow*.

Un mois-personne doit être basé sur des semaines de travail de 35 heures ou plus. La période de 12 mois en question peut faire partie de la période de trois ans utilisée pour satisfaire à l’exigence relative à l’expérience professionnelle*.

Le fait de résider au Canada et(ou) de travailler au service d’une entreprise canadienne n’est pas suffisant pour satisfaire à cette exigence.

Cette expérience doit être énoncée en détail et confirmée par un FICA, de la façon suivante :
  1. Le candidat doit produire un compte rendu écrit exposant de façon détaillée ses 12 mois de travail canadien*.
  2. Le candidat doit demander à un FICA qui connaît à fond le travail en question de confirmer que la description du travail est fidèle et que l’expérience est suffisante pour satisfaire à l’exigence relative à l’expérience canadienne.
  3. Le FICA en question doit joindre une lettre de confirmation à la description du travail. Dans le cas où il n’est pas raisonnable pour un FICA de confirmer le travail exécuté sous la direction d’autres actuaires, le candidat peut demander à d’autres actuaires d’attester la fidélité de la description de travail. La lettre d’attestation et la description du travail doivent être jointes à la demande d’obtention du statut de Fellow.
Il convient de noter que, dans certains cas, des renseignements ou de la documentation supplémentaires peuvent être exigées par la Commission d’admissibilité.

Seule l’expérience qui est jugée canadienne et attestée par un FICA peut satisfaire à l’exigence relative à l’expérience canadienne.

Exemple :

« J’atteste que la description de l’expérience de travail spécifiquement canadienne effectuée par (nom du candidat) sous ma supervision est exacte. J’atteste également que cette expérience totalise au moins 12 mois (ou la période exacte de travail effectué sous la supervision du superviseur chargé de la certification s’il s’agit de plusieurs sociétés ou superviseurs) d’expérience canadienne à temps complet au cours des trois dernières années, tel que stipulé dans les normes de l’Institut canadien des actuaires. »

On peut accéder à d’autres lignes directrices concernant l’exigence relative à l’expérience canadienne ici.